« Je n’étais pas seul dans le programme de 100 jours »(Vital Kamerhe)

Accusé de détournement de fonds publics alloués aux travaux du programme d’urgence du chef de l’état ,Vital Kamerhe dit n’avoir pas été le seul dans la gestion des travaux de 100 jours. Il affirme également d’être intervenu au nom du président de la République.
« Je suis intervenu au nom du président de la république, pour répondre aux besoins pressant de la population. Je n’étais pas seul dans le programme de 100 jours. Il y avait une équipe de supervision composée de 9 personnes et cette équipe était coordinationnée  par l’ambassadeur itinérant du Chef de l’État. J’intervenais en tant que Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat, » a-t-il affirmé.

A LIRE  François Beya déféré devant la Cour militaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.