RDC : 10 millions USD nécessaire pour parachever les travaux des stades municipaux

L’état des lieux technique et financier des stades municipaux dans la ville de Kinshasa et sur l’ensemble du territoire national, tel que réalisé par le ministère des Infrastructures et Travaux publics, indique que plusieurs travaux sont à ce jour inachevés.

D’où, la nécessité pour le Gouvernement de la République de prévoir une affectation trimestrielle de dix (10) millions de dollars américains (USD) pour le parachèvement des travaux de différents stades concernés.

Ce rapport a été présenté au Conseil des Ministres du vendredi 13 janvier 2023 par le Ministre des Sports et Loisirs.

Selon Patrick Muyaya, Porte-parole du Gouvernement, le Ministre d’Etat, Ministre des Infrastructures et Travaux publics a rappelé que « conformément à l’article 123/13 de la Constitution, spécifiquement dans sa loi sportive n°11/023 du 24 décembre 2011, le Gouvernement de la République Démocratique du Congo, à travers le pouvoir central, les provinces et les entités territoriales décentralisées (ETD), a l’obligation d’aménager des sites pour la pratique des sports et de construire des infrastructures nécessaires à la pratique des activités physiques et sportives ».

A LIRE  Football-ligue 1 : FC Renaissance du Congo et Maniema Union se neutralisent

De même, a-t-il ajouté, le Gouvernement a la charge d’encourager les privés à investir dans le domaine sportif en leur accordant des facilités dans l’acquisition des sites et matériels destinés aux activités physiques et sportives.

Et de poursuivre : «Au terme des Etats généraux des Sports, les experts de la Commission Infrastructures et Equipements sportifs ont constaté d’une part, la carence, l’inadaptation et la vétusté des infrastructures sportives ainsi que le manque d’équipements sportifs appropriés; et d’autre part, l’inexistence de la politique de lotissement des espaces devant abriter les infrastructures sportives. »

Pour pallier cette problématique, la Commission susmentionnée a abouti aux recommandations suivantes :
– respecter les espaces sportifs relevant du domaine public de l’Etat;
– Réhabiliter, moderniser et standardiser les infrastructures sportives existantes.

En outre, la même source renseigne que «le Gouvernement central de manière globale et dans un proche avenir, et ce, comme recommandé lors des Etats généraux des Sports de Mbuela 2022, la RDC devrait envisager un « fonds souverain » de 300 millions USD destiné uniquement à l’éclosion des disciplines sportives.

A LIRE  Dossier Zao Matutala : le TAS annule la décision de la Fecofa et donne raison à V.Club

D’après le Ministre des Sports et Loisirs, le « Fonds souverain » favorisera la construction de plusieurs stades, notamment à Kananga, Kasumbalesa, Kenge, Lodja, Masimanimba, Mbandaka, Tshikapa et Walungu.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.