RDC : a fin avril 2022, les dépenses du sénat sont évaluées à plus de 50 millions USD contre les prévisions de 32,7 millions USD

Les dépenses de la chambre haute du parlement de République démocratique du Congo se sont chiffrées à hauteur de 101,6 milliards Francs congolais (CDF), soit près de 50,8 millions USD pour la période allant de janvier à avril 2022.

Ces chiffres ont été présentés par les états de suivi budgétaire (ESB), dans son rapport mensuel du mois d’avril qui retrace l’ensemble des dépenses réalisées par le gouvernement congolais.

D’après ce rapport du ministère du budget, les prévisions budgétaires de la du sénat congolais pour cette période prise en compte ont été chiffrées à 65,4 milliards de CDF montant équivalent à 32,7 millions USD.

Ainsi, le taux d’exécution budgétaire des dépenses du sénat au cours de ces quatre mois est de 155,3% du montant total attendu. Soit un déficit de l’ordre de 55,3% pour cette période. 

Ici, le déficit budgétaire présente le solde négatif du budget de l’État. Il y a déficit lorsque les dépenses excèdent les recettes ou prévisions de la loi des finances. 

A LIRE  RDC : L'Agence Nationale de Promotion des Exportations voit le jour grâce à Jean Lucien Bussa!

S’agissant de la ventilation des dépenses du sénat au cours de cette période, la même source renseigne que ces dépenses ont consisté au fonctionnement des institutions qui a coûté plus de 79,6 milliards de CDF et celle liée à la rémunération des agents chiffrées à plus de 22 milliards de CDF.

La loi des finances de l’exercice budgétaire 2022 indique que le gouvernement congolais devra décaisser une enveloppe totale de 196,4 milliards de francs congolais soit 98,2 millions USD pour assurer le fonctionnement harmonieux de la chambre haute du parlement congolais. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.