Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

mardi, octobre 19, 2021
57,269
Personnes infectées
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
5,250
Personnes en soins
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
50,930
Personnes guéries
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
1,089
Personnes mortes
Updated on October 14, 2021 6:51 pm

RDC: Assemblée nationale, l’État de siège prorogé pour la 5ème fois consécutive en Ituri et au Nord-Kivu

L’Assemblée nationale a prorogé pour la cinquième fois consécutive l’État de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

C’était au cours de la séance plénière tenue, le mercredi 3 août 2021.

Au cours de cette séance, les élus de ces deux provinces concernées n’ont pas manqué de manifester leur désaccord face au bilan des opérations en cours.

« L’insécurité demeure préoccupante malgré la proclamation de l’Etat de siège », estiment-ils.

Pour les députés nationaux originaires du Nord-Kivu et de l’Ituri, le Bureau de la Chambre basse du Parlement devrait procéder d’abord à l’évaluation de l’Etat de siège avant une énième prorogation.

Sans se laisser faire, le Bureau Mboso a demandé à ses pairs de se calmer, avant de les rassurer que la Commission Défense et Sécurité statuera sur ce cas, ce mercredi 4 août 2021.

A LIRE  CENI: le G13 rejette l’entérinement de Kadima, il réitère son appel au consensus

Tout reste à savoir si cette préoccupation sera prise en compte ce jour, car cette situation semble embarrasser non seulement les députés de l’Ituri et du Nord-Kivu, mais également une partie de la population qui s’inquiète de peu de résultats obtenus jusque-là.

A LIRE  Baisse de prix des surgelés : la société EGAL opposée au nouveau tarif, « cette structure des prix est irréaliste »

C’est depuis le 6 mai 2021 que l’État de siège est entré en vigueur à la faveur d’une ordonnance signée par le Chef de l’État congolais, Félix-Antoine Tshisekedi.

Durant cette période, les autorités civiles ont été appelées à céder leurs fonctions aux autorités militaires et policières pour des actions visant à neutraliser toutes les forces négatives qui sèment l’insécurité dans ces territoires.

Au cours de la même période, il est également interdit certaines activités telles que les manifestations publiques.

Guillaume Mavudila Infos.cd

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.