Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

jeudi, septembre 23, 2021
56,463
Personnes infectées
Updated on September 23, 2021 11:25 am
24,537
Personnes en soins
Updated on September 23, 2021 11:25 am
30,858
Personnes guéries
Updated on September 23, 2021 11:25 am
1,068
Personnes mortes
Updated on September 23, 2021 11:25 am

RDC- consultations présidentielles : “Moïse Katumbi ne vient pas à Kinshasa pour chercher des postes” ( Olivier Kamitatu)

Alors que le président national du parti politique Ensemble pour la République, Moïse Katumbi Chapwe est déjà dans les airs en direction de Kinshasa, plusieurs questions se posent sur sa participation aux consultations présidentielles initiées par le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.
D’après le secrétariat général de cette formation politique, Olivier Kamitatu, son président national Moïse Katumbi ne vient pas à Kinshasa pour chercher des postes au gouvernement mais pour répondre à l’invitation du chef de l’état, qui veut savoir l’opinion de tout le monde sur les problèmes du pays.
Lamuka est là. lance Olivier Kamitatu, avant de poursuivre que, dans toute famille il y a des divergences d’opinions. Jean-Pierre Bemba a demandé aux militants de son parti politique de réserver un accueil chaleureux à Moïse Katumbi ce qui justifie d’ailleurs la présence de la secrétaire générale de ce parti. Nous avons également les délégués de l’ECIDE du président Martin Fauyulu. Nous sommes avant tout,une famille.” lance Olivier Kamitatu.
Concernant les divergences d’opinions entre les leaders de cette coalition de l’opposition congolaise, Olivier Kamitatu affirme que chacun a ses valeurs qu’il défend.
Chacun mène son opposition selon ses valeurs mais les valeurs suprêmes c’est sont ceux qui nous ont réunit lors des élections. Nous continuons à acheminer ensemble mais chacun a une certaine liberté, nous ne sommes pas enfermé dans un carton.”
Avant de conclure que ” Moïse Katumbi ne vient pas à Kinshasa pour chercher des postes. Il vient plutôt répondre à une invitation du président de la République, qui veut connaître les points des vues de tout le monde sur ce qui bloque la bonne marche du pays.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.