RDC : en marge du discours de Félix Tshisekedi à la nation ce vendredi 23 octobre, la police mise en état d’alerte

Le commissaire général de la police nationale congolaise Dieudonné Amuli a instruit les commissaires provinciaux de mettre en état d’alerte leurs différentes unités.
Le numéro un de la police a également instruit les commissaires provinciaux d’ordonner à leurs unités d’occuper les points chauds de leurs ressorts respectifs.
À en croire le commissaire général de la police, cette décision est prise en prévision de l’adresse du chef de l’État prévue ce vendredi.
Cependant, il sied de préciser que l’adresse du président de la République Démocratique du Congo interviendra 48h après la cérémonie de prestation de serment de nouveaux juges nommés à la Cour Constitutionnelle.
Une cérémonie qui a été boycottée par le Front Commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila Kabange, qui accuse le président Tshisekedi d’avoir violé la constitution en nommant ces juges.

A LIRE  Opérations conjointes Contre des ADF : Le Parlement Ougandais préconise le retrait des UPDF

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.