RDC : Félix Tshisekedi visé par une plainte pour faux et usage de faux relatif à la détention frauduleuse d’un diplôme

Le président de la République Démocratique du Congo est visé par une plainte du Collectif des cadres universitaires congolais (CCUC) pour faux et usage de faux relatif à la détention frauduleuse et usage d’un faux diplôme. 
Sollicitée par la justice congolaise, la justice belge avait confirmé, en novembre 2018, que Félix Tshisekedi avait bien eu recours à une fausse attestation de diplôme lorsqu’il s’est porté candidat aux élections de 2018.
Le 21 novembre 2018, soit un mois avant les élections, les Affaires étrangères belges ont remis les conclusions judiciaires aux autorités congolaises.
La direction de l’établissement scolaire  confirme également le faux et y ajoute le dossier complet de l’étudiant Tshisekedi.
Il y est mentionné que l’intéressé a été inscrit à l’ICC pendant une vingtaine d’années, mais n’a jamais présenté suffisamment d’examens satisfaisants pour passer à une année supérieure.

A LIRE  Justice : le bureau du sénat autorise les poursuites contre Matata Ponyo !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.