RDC: l’APLC démantèle une organisation de surtarification des passeports à Bukavu!

Les enquêteurs de l’Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC) ont démantelé, au cours d’une mission diligentée le 14 mai dernier dans le Sud Kivu, une organisation de surtarification des passeports.
Dans un communiqué de presse, l’APLC précise que le responsable du centre et ses acolytes sont soupçonnés de surtarification liée au non-respect du prix officiel des documents de circulation dans le service de l’obtention des passeports de la Ville de Bukavu.
Par ailleurs, c’est grâce à des sources anonymes, selon lesquelles une organisation malhonnête opérerait dans le secteur, que l’APLC a pu être informée et qu’immédiatement une mission a pu être instruite.

 
« Il ressort des premiers éléments détaillés du rapport de mission que le Responsable du Centre de Capture de Bukavu, piétine le prix institué par la réglementation du prix officiel. Au lieu de 99$, les requérants l’obtiennent à un prix très élevé, entre 150$ et au de là. Des frais non justifiés et qui n’entrent pas dans la caisse du trésor public« , précise le communiqué.
Il sied de noter que l’Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC) a décidé d’ouvrir une action afin que les responsabilités soient établies et les auteurs du délit appréhendés.
L’APLC est l’autorité nationale de référence en matière de lutte contre la corruption en RD Congo. Elle a été créée par l’ordonnance présidentielle n°20/013bis du 17 mars 2020, en conformité avec la Constitution de la République Démocratique du Congo, et s’inscrit dans l’option levée par les Nations Unies, ainsi que l’Union Africaine, de lutte contre la corruption.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.