Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

dimanche, septembre 26, 2021
56,617
Personnes infectées
Updated on September 26, 2021 2:55 am
24,676
Personnes en soins
Updated on September 26, 2021 2:55 am
30,858
Personnes guéries
Updated on September 26, 2021 2:55 am
1,083
Personnes mortes
Updated on September 26, 2021 2:55 am

RDC : Le FCC menace de mettre fin à la coalition avec CACH et demande au congolais de se mobiliser

Le Front Commun pour le Congo ( FCC) a  dans son communiqué daté du jeudi 22 octobre 2020 à l’issue de la réunion de la conférence des présidents, une fois de plus, rejeté la nomination de nouveaux juges constitutionnels et appelé la population à barrer la route à toute tentative allant dans le sens de déstabiliser les institutions du pays.
Le FCC prend à témoin la population et lui demande de rester mobilisée afin de faire barrage à toute tentative tendant à liquider l’héritage d’un combat commun en vue de l’instauration des institutions démocratiques dans notre pays, combat couronné par la première alternance pacique du pouvoir“, a déclaré Didace Pembe Bokiaga qui a lu le communiqué.
Tout en rappelant qu’il a librement opté pour la coalition, le FCC menace de mettre fin a celle-ci et d’assumer sa responsabilité “au regard de la confiance que le peuple Congolais a investi en lui, en lui octroyant la majorité à l’assemblée nationale d’une part, et des prescrits de la constitution d’autre part”.
Le plateforme  l’ex-chef de l’État Joseph Kabila, accuse le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo d’avoir violé “intentionnellement” la constitution en nommant les 3 nouveaux juges à la Cour Constitutionnelle.
Le FCC ne reconnaît pas ces juges nommés à la Cour constitutionnelle et ne se sentira pas concernée par les actes qu’ils poseront en tant juges de la Cour Constitutionnelle.
il sied de Rappeler que, le FCC a même boycotté la cérémonie de prestation de serment de ces juges qui s’est déroulée le mercredi dernier au Palais du Peuple devant le chef de l’État qui, lui, a pris acte du serment de nouveaux juges constitutionnels.
Pendant ce temps, le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo s’adressera à la Nation. Une adresse qui a conduit au report de la réunion hebdomadaire du conseil des ministres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.