RDC : Le Mouvement Libéral de Thomas Luhaka refuse d’adhérer à l’union sacrée

Dans une note circulaire parvenue à la rédaction Bisonews.Cd ce dimanche 20 décembre, le Mouvement Libéral refuse d’adhérer à l’union sacrée prônée par Félix Tshisekedi. Cette décision a été prise au cours d’une réunion du bureau politique organisée par ce parti cher à Thomas Luhaka.
Cette note révèle ce qui suit : « Après avoir analysé la situation politique du pays et les questions de l’heure, le bureau politique du ML, sous l’autorité de l’honorable Thomas Luhaka Losendjola, réaffirme son engagement à mener le combat de l’émergence d’un Congo fort et prospère au sein du Front Commun pour le Congo, FCC en sigle ».
Ledit communiqué ajoute que le ML demeure constant dans le choix républicain levé depuis la veille de la tenue des élections générales de décembre 2018.
Pour ce parti, ce n’est que par la paix, la cohésion et l’unité nationale que le République Démocratique du Congo peut prospérer.
Pour la petite histoire, c’est depuis le 6 décembre dernier que le président de la République, Félix Tshisekedi a mis fin à la coalition FCC-CACH. De ce fait, ce dernier avait annoncé la nomination d’un informateur pour dégager la nouvelle majorité parlementaire au sein de la chambre basse du parlement. Depuis lors, l’on observe au sein de la classe politique congolaise une adhésion populaire à la vision du chef de l’État.
A LIRE  RDC- crise politique : le FCC en réunion ce lundi au tour de Joseph Kabila à Kingakati

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.