Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

samedi, octobre 16, 2021
57,269
Personnes infectées
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
5,250
Personnes en soins
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
50,930
Personnes guéries
Updated on October 14, 2021 6:51 pm
1,089
Personnes mortes
Updated on October 14, 2021 6:51 pm

Ituri : les chefs coutumiers estiment que l’armée congolaise est infiltrée et plaident pour son toilettage

Six chefs coutumiers du territoire de Djugu ont adressé le jeudi 30 avril, une lettre ouverte au Président de la république au sujet de la monté de l’insécurité dans leurs entités respectives. C’est notamment ceux des chefferies de Bahema Nord, Bahema Banywagi, Baguru, Bajere, Ndo-okebo ainsi que celui de Banyali kilo.
Ces autorités coutumières estiment que l’armée congolaise est infiltrée, d’où son inefficacité dans les opérations dans l’Est du pays et demandent son “toilettage”. Ces chefs évoquent aussi un plan de Balkanisation de cette région.
<< Qu’il plaise à votre excellence Monsieur le Président de la république de faire le toilettage dans vos services de sécurité afin de répertorier les traîtres qui y travaillent pour le compte de la balkanisation du pays. De faire intervenir en Ituri une force neutre qui n’est pas impliquée dans ce plan du génocide et de balkanisation, car selon nos sources de renseignements, la situation va s’empirer davantage, dans un avenir très proche avec risque imminent que même la ville de Bunia tombe dans les mains de ces terroristes et génocidaires. Recommandons pour une dernière fois que le gouvernement congolais rétablisse la paix, la sécurité et restaure rapidement l’autorité de l’Etat en RDC en général et en Ituri particulier>>, ont-ils indiqué.
<< l’armée n’est plus républicaine car elle est infiltrée, et ne peut pas mettre fin au génocide de Djugu et Mahagi en Ituri en particulier et à l’Est de la RDC en général, car cette armée travaille dans le plan de balkanisation au profit des ennemis de l’intégrité du pays>>, ont ajouté ces chefs coutumiers.
Pour le prélat catholique Mgr Dieudonné Uringi, les miliciens de CODECO actifs dans cette partie sont utilisés pour matérialiser la balkanisation.
Cette question a été abordée au début de cette semaine entre le chef de l’état congolais Félix Antoine Tshisekedi et quelques anciens chefs des guerres.  Le chef de l’état les a associé dans la recherche de la paix dans cette partie de la République Démocratique du Congo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.