RDC: les chefs d’Etat réunis au 3e conclave de l’EAC ordonnent la cessation des hostilités et la libération des zones conquises dont Bunagana

Les chefs d’État réunis au 3e conclave de l’EAC sur la situation sécuritaire en RDC ont ordonné un cessez-le-feu immédiat ainsi que le retrait des positions récemment prises. Cela implique notamment le retrait du M23 et alliés de Bunagana qu’ils tiennent depuis une semaine. Les dirigeants de la sous région recommandent également l’intensification du processus politique engagé par le gouvernement congolais à l’intention des groupes armés. D’après la présidence congolaise, 56 groupes armés et 40 leaders congolais ont déjà été consultés par les experts de la RDC et du Kenya dans le cadre du processus dit de Nairobi.

Les chefs d’État réunis au 3e conclave de l’EAC ont également listé un certain nombre de problèmes qui nécessitent une solution concertée, urgente et durable: La présence des combattants étrangers, le DDR et le statut des réfugiés et des personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays, etc.

Ils se sont également prononcés contre les discours de haine. Ils se sont dit déterminés à trouver une solution rapide et durable au conflit en RDC.

A LIRE  2023 : Mike Mukebayi mobilise déjà pour Katumbi

Le chef des forces de défense du Kenya, le général Robert Kibochi, en sa qualité de président du comité des chefs des forces de défense de la Communauté de l’Afrique de l’Est, a présenté aux chefs d’Etat les conclusions de la réunion de la veille sur la future force régionale. Parmi les documents exposés, il y avait un document qui décrit le problème, souligne l’analyse de la menace, le concept d’opérations, l’accord sur le statut des forces (SOFA), etc. Il y avait également les règles d’engagement et d’autres règlements juridiques et techniques pour faciliter l’opérationnalisation de la Force régionale et de ses divers les bras. Les trois documents ont été adoptés. 

A ce stade, le mandat et la structure des opérations de la force ont été définis.

Yoweri Museveni, Paul Kagame, Salva Kiir Mayardit, Félix Tshisekedi et Evariste Ndayishimiye ainsi que Uhuru Kenyatta ont participé à cette réunion. Le Chef de l’Etat de la République-Unie de Tanzanie était représenté par Dr. John Steven Simbachawene, Haut Commissaire de Tanzanie au Kenya.

A LIRE  Sud-Ubangi : Un membre de l'UDPS exclut définitivement du parti pour détournement des deniers publics

actualité.cd

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.