Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

dimanche, septembre 26, 2021
56,617
Personnes infectées
Updated on September 26, 2021 2:55 am
24,676
Personnes en soins
Updated on September 26, 2021 2:55 am
30,858
Personnes guéries
Updated on September 26, 2021 2:55 am
1,083
Personnes mortes
Updated on September 26, 2021 2:55 am

RDC: l’IGF répond à Tony Mwaba et rejette les accusations contre Jules Alingete

L’Inspection générale des finances(IGF) a fait sa mise au point sur les allégations “populiste” de détournement de denier public dans le dossier de la société allemande Veridos telles qu’avancées par le ministre de l’EPST, Tony Mwaba.

Elle rejette les accusations du ministre de l’ESPT portées contre l’inspecteur des finances-Chef de services, Jules Alingete.

“S’agissant du dossier Veridos, l’inspecteur général des finances-chef de service, ne se trouve ne de loin ni de près concerné. Les allégations populiste du ministre de l’EPST sont sans fondement parce que cette société allemande avait été déjà payée par le ministre des Finances au mois de février 2021, soit 2 moins avant que lui ne devienne ministre. Le prétendu blocage de fonds évoqué par lui est donc utopique”, souligne le communiqué de l’IGF.

Tôt dans la journée, le ministre de l’EPST accusait l’IGF de vouloir détourner 2 millions Euros qui quittaient le trésor public vers la société Veridos dans le cadre de la production des cartes biométriques des élèves.

“Je précise que c’est un dossier de vengeance puisque entre Alingeti et le ministre de l’EPST, c’est le ministre de l’EPST qui traque les détourneurs. Pour preuve, quand je suis à la tête de ce ministère, trois jours après, j’ai intercepté un paiement de 2 millions d’euros qui a quitté la banque centrale pour le compte de Veridos qu’Alingeti connaît. Pourquoi cet argent, parce que Veridos voudrait donner aux élèves du primaire les cartes biométriques et les exigeait le  paiement de 5 euros à chaque élève. Je lui ai dit qu’au niveau primaire, c’est la gratuité totale. Et la gratuité est non négociable, ce contrat ne passera pas », avait déclaré Tony Mwaba.

Et de poursuivre :

« Il m’a appelé pour me dire que ce sont ses amis, j’ai les épreuves des appels, il doit faire attention je suis avocat et mon honneur ne sera pas sapé dans ces conditions-là. J’ai refusé et fait une correspondance à la Rawbank, pour dire, vous ne devez pas payer cet argent, ça doit retourner dans le trésor public et j’ai la lettre (…). Tous les Congolais qui étaient dans le dossier Veridos se sont maintenant ligués contre moi, et ont trouvé l’occasion de passer par Alingeti pour me salir. Mais c’est en vain, le dossier Tenafep, tel que présenté par Alingeti, soi-disant détournement d’une somme imaginaire, n’est même pas encore disponible ».

 

Auguy Mudiayi actualité.cd

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.