RDC-M23-Rwanda : Denis Mukwege convaincu du rôle très important que peut jouer la Belgique

Le Prix Nobel de la Paix, Denis Mukwege, a déclaré ce dimanche 12 juin que la Belgique peut jouer un rôle très important dans les violences actuelles perpétrées dans les territoires de Nyiragongo et de Rutshuru (Nord-Kivu) par le mouvement du M23 soutenu par le Rwanda.

Au cours d’une conférence de presse tenue peu avant l’arrivée du couple royal belge à l’hôpital de Panzi à Bukavu (Sud-Kivu), le Prix Nobel de la Paix a souligné l’expertise de la Belgique et selon lui, la RDC peut en tirer profit par rapport aux violences actuelles.  

« La Belgique a une expertise sur le Congo et le fait qu’elle a une expertise, lui donne aussi une certaine responsabilité par rapport au Congo. A mon avis, contre la violence qu’il y a dans la partie Est de la RDC, la Belgique peut jouer un rôle très important. D’abord, l’agression du Congo par le Rwanda à travers le M23, ce n’est pas une nouvelle chose. On ne peut pas dire qu’on ne sait pas que c’est le Rwanda qui soutient le M23. Ce n’est pas un mouvement spontané », a dit Denis Mukwege.

Et de rappeler :

« En 2012, quand ils ont attaqué pour la première fois, le président des USA, Barack Obama, avait appelé en public devant les journalistes le président rwandais pour lui demander d’arrêter. Et une semaine après, ce mouvement s’est replié au Rwanda. Cet appel téléphonique nous a donné la paix pendant 10 ans. Et si le mouvement a repris 10 ans après, ce qu’il a repris de quelque part. On ne peut plus continuer à spéculer, qui agresse qui. L’agression est claire, il faut la nommer et la Belgique peut le faire ». 

Denis Mukwege insiste que la Belgique et l’Union Européenne dont elle fait partie sont aussi capables d’emprunter cette démarche : « Après cette dénonciation par le président américain, il a décidé des sanctions. Et ces sanctions ont été emboîtées par certains pays européens et on a vu le résultat. Le résultat, c’est que ce mouvement s’est arrêté pendant 10 ans ».

A LIRE  Rapport Mapping : « A quand la création d’un Tribunal pénal international pour juger les auteurs du génocide en RDC? » (Martin Fayulu)

JUstin Mwamba, à Bukavu actualité.cd

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.