RDC : Matata refuse le don de la Palisade faite aux sénateurs par le Gouvernement et esitme que cet argent pouvait servir à construire des universités et des écoles

Dans une correspondance datée du 30 mars 2022 adressée au président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo, Augustin Matata Ponyo dit refuser le don de la Hyundai Palisade faite aux sénateurs par le Gouvernement Sama Lukonde.

D’après l’ancien premier ministre Matata, cette offre symbolise la mauvaise gouvernance dans la gestion des affaires de l’État en République démocratique du Congo.

« Y faisant suite, je vous informe de ma décision de refuser une telle offre qui symbolise la mauvaise gouvernance dans la gestion des affaires de l’Etat. En effet, il me parait incompréhensible et inacceptable qu’au même moment que la plupart des députés et gouvernements provinciaux accusent plusieurs mois de retard de paiement de leurs émoluments et rétrocessions, qu’un tel don de plusieurs dizaines de millions de dollars américains soit accordé à quelques 609 députés et sénateurs« , écrit Matata Ponyo à Modeste Bahati.

Dans la foulée, Matata Ponyo signale au président du Sénat qu’au prix du marché réduit à 65.000 USD le véhicule, 609 véhicules couteraient près de 40 millions de dollars américains.

A LIRE  Procès de l’assassinat de Sankara: le colonel Jean-Pierre Palm «se réfugie chez un ami»

Pour cet ancien membre du PPRD, parti politique de l’ex-président Kabila, ces fonds sont en mesure, s’ils sont utilisés rationnellement et pour un seul projet, de financer par exemple :

– La construction de 3 à 4 universités dans les provinces ;

– La construction de plus de 400 écoles primaires ;

– La construction de 4 grands hôpitaux régionaux ;

– L’acquisition de deux avions Airbus 310 de moins de 10 ans ;

– L’acquisition de 400 grands bus Transco pour le transport en commun.

Pour rappel, ces véhicules avaient été donnés aux députés nationaux. Cependant, quelques élus du peuple avaient refusé de le recevoir. C’est le cas notamment de Delly Sesanga et Néhémie Mwilanya.

Jephté Kitsita

D’après l’ancien premier ministre Matata, cette offre symbolise la mauvaise gouvernance dans la gestion des affaires de l’État en République démocratique du Congo.

« Y faisant suite, je vous informe de ma décision de refuser une telle offre qui symbolise la mauvaise gouvernance dans la gestion des affaires de l’Etat. En effet, il me parait incompréhensible et inacceptable qu’au même moment que la plupart des députés et gouvernements provinciaux accusent plusieurs mois de retard de paiement de leurs émoluments et rétrocessions, qu’un tel don de plusieurs dizaines de millions de dollars américains soit accordé à quelques 609 députés et sénateurs« , écrit Matata Ponyo à Modeste Bahati.

Dans la foulée, Matata Ponyo signale au président du Sénat qu’au prix du marché réduit à 65.000 USD le véhicule, 609 véhicules couteraient près de 40 millions de dollars américains.

A LIRE  Mai-Ndombe : 7 ponts en construction sur la route Mbali -Isali

Pour cet ancien membre du PPRD, parti politique de l’ex-président Kabila, ces fonds sont en mesure, s’ils sont utilisés rationnellement et pour un seul projet, de financer par exemple :

– La construction de 3 à 4 universités dans les provinces ;

– La construction de plus de 400 écoles primaires ;

– La construction de 4 grands hôpitaux régionaux ;

– L’acquisition de deux avions Airbus 310 de moins de 10 ans ;

– L’acquisition de 400 grands bus Transco pour le transport en commun.

Pour rappel, ces véhicules avaient été donnés aux députés nationaux. Cependant, quelques élus du peuple avaient refusé de le recevoir. C’est le cas notamment de Delly Sesanga et Néhémie Mwilanya.

Jephté Kitsita

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.