RDC: Noël Tshiani salue la condamnation de Jacky Ndala

Le président national de la jeunesse du parti politique Ensemble pour le changement de Moïse Katumbi, Jacky Ndala, a été condamné par le tribunal de paix de Kinkole le mardi 20 juillet, tard dans la soirée, à 24 mois de prison ferme et au paiement de la somme de 500.000Fc d’amende, avec arrestation immédiate, pour incitation à la désobéissance civile.

Cette arrestation reste saluée par le candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2018, et initiateur de la proposition de loi qui verrouille l’accès à certaines hautes fonctions Noël Tshiani, qui se réjouit en outre de la rapidité qu’a fait montre les services de l’État dans ce dossier.

class="twitter-tweet">

Je salue le
professionnalisme et la rapidité des services de l’Etat (Anr, Police
Nationale et Justice) qui ont réussi sans effusion de sang à neutraliser
un homme dangereux, un terroriste violent, qui menaçait la vie des
paisibles citoyens et la stabilité des institutions.
Bravo!

A LIRE  Kasaï Central : Riposte contre la pandémie, la CNDH déplore le débordement de la police et exige des sanctions aux récalcitrants

— Noel K. Tshiani Muadiamvita (@NoelKTshiani)
July
21, 2021

 

Arrêtez dimanche 18 juillet à son domicile, Jacky Ndala a été transféré de l’Agence nationale des renseignements (ANR) au parquet lundi 19 du même mois où il a été jugé en flagrance. Le ministère public avait requis 30 mois de servitude pénale.

Après ce jugement rendu, les avocats de Jacky Ndala ont promis de faire appel de cette décision qu’ils qu’ils jugent « politique. »

JP Choél Tshimanga 4Pouvoir/bisonews

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.