RDC : Présumé détournement de plus de 100 millions USD destinés aux projets de développement de l’espace Kasaï

La présidence de la République démocratique du Congo RDC est encore frappée par un nouveau scandale de corruption et de détournement des deniers publics.

Plusieurs sources concordantes évoquent le détournement présumé d’une somme de  102 millions USD  destinés aux projets de développement de l’espace Kasaï.

Cet argent a été décaissé par le Trésor Public et mis à la disposition de certains conseillers de Tshisekedi, choisis pour l’exécution de ce projet de développement.

Le récent séjour du Chef de l’État au Kasaï-Central pendant 5 jours a permis  à ce dernier de constater l’évolution des travaux lancés dans l’espace grand Kasaï. Le constat est tout simplement douloureux pour Tshisekedi qui rêvait développer sa province d’origine.

La somme présumée détournée était essentiellement dédiée à la réalisation des projets dont Tshilejelu, la route Kalamba-Mbuji, l’École Mudishi et le programme présidentiel de lutte contre les inégalités.

Jules Alingete, inspecteur et chef de service de l’inspection générale des finances IGF estime que c’est le diable en personne qui détourne les fonds publics.

A LIRE  Une motion d’information au Sénat sur le manque de carburant

 » Ils détournent, tout le monde crie au scandale. Mais quand l’igf désigne les délinquants financiers concernés, on crie à l’acharnement. En RDC, c’est le diable en personne qui détourne les fonds publics », a-t-il  écrit sur son compte Twitter.

Il faut noter que depuis l’avènement de Félix Tshisekedi à la présidence de la République, plusieurs de ces collaborateurs ont été accusés d’avoir détourné les fonds publics.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.