RDC-Suppression de la taxe RAM pour le téléphone 2G: « cette décision est la première étape, il y a d’autres mesures qui suivront » (Patrick Muyaya)

Le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya a fait savoir que la décision du gouvernement supprimant le prélèvement du registre des Appareils Mobiles (RAM) pour les téléphones de deuxième génération (2G) n’est que la première étape de ce que le gouvernement compte faire. D’après le ministre de la communication et médias, la question est encore en approfondissement au niveau du gouvernement et d’autres nouvelles mesures seront prises.

Patrick Muyaya précise que son gouvernement a toujours été à l’écoute de ce que veut la population congolaise.

« Hier, je l’avais dit ici, en conseil des ministres, la question sera abordée. Sur le RAM, il y a toute une machinerie technique qui a été mise en place, le Premier Ministre a décidé hier de la suppression du prélèvement pour les téléphones de deuxième génération qui concernent beaucoup des abonnés, la majorité des abonnés n’ont pas des smartphones. La question est en approfondissement ça veut dire que cette décision est la première étape, il y a d’autres mesures qui suivront parce que nous avons entendu ce qui a été dit par le parlement et puis vous le savez très bien nous sommes un gouvernement qui est à l’écoute », a déclaré Patrick Muyaya samedi 23 octobre 2021 au cours d’un briefing conjoint avec l’inspecteur général des Finances, Chef de services Jules Alingete Key.

Lors de la 25e réunion du conseil des Ministres, le gouvernement a décidé de supprimer la taxe sur le Registre des appareils mobiles (RAM) pour tous les téléphones de deuxième génération (2G) qui, selon lui, concerne 75% des abonnés.Par contre, le gouvernement a jusque-là maintenu le prélèvement de cette taxe pour tous les autres types de téléphones, notamment, ceux de troisième et quatrième génération  (3G, 4G).

A LIRE  Code postale RDC : Code postale République Démocratique du Congo

La population congolaise dans son ensemble s’oppose à cette taxe qui pour plusieurs c’est de l’escroquerie, une manière pour les autorités congolaises de rançonner la population congolaise qui est dans la souffrance.

 Clément Muamba actualité.cd

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.