Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

lundi, janvier 17, 2022
82,306
Personnes infectées
Updated on January 17, 2022 9:27 pm
30,151
Personnes en soins
Updated on January 17, 2022 9:27 pm
50,930
Personnes guéries
Updated on January 17, 2022 9:27 pm
1,225
Personnes mortes
Updated on January 17, 2022 9:27 pm

Sud-Kivu : Vive tension à Songe après l’assassinat de 12 personnes par un militaire

La population de la cité de Songe dans le territoire d’uvira (Sud-Kivu) très en colère après l’assassinat de 12 personnes par un militaire en état d’ivresse le jeudi 30 juillet 2020.
Des pneus ont été brûlés, la circulation perturbée sur la route nationale numéro 5, un camps de la MONUSCO incendié en partie ce vendredi 31 juillet 2020 par la population en colère qui exige le départ du commandant FARDC après l’assassinat de 12 personnes par un militaire en état d’ivresse à Sange dans le territoire d’Uvira, province du Sud-Kivu, dans la soirée du jeudi 30 juillet dernier.
Selon Bernard Kadogo, président de la société civile de Sange, tous les corps des victimes sont exposés sur la route nationale numéro 5.
Il précise que le camps de la MONUSCO de Sange a été incendié en partie par la population en colère.
 » La situation est précaire à Sange. Depuis le matin, toute la population est agitée. Des pneus sont brûlés, la route est barricadée.Tous les magasins sont fermés« , a expliqué Bernard Kadogo à nos confrères de 7SUR7.CD
Il renseigne que la population de Sange exige le départ de tous les membres permanant du conseil de sécurité de Sange dont le commandant de Forces Armées de la République Démocratique du Congo à Sange.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.