Rentrée parlementaire : le remplacement de Kabund à l’ordre du jour

Entretemps, le désormais ex-premier vice-président de l’Assemblée nationale séjourne en Grande-Bretagne où il s’était rendu quelques jours auparavant pour des soins.

Outre la priorité réservée à la réforme de la loi électorale, la session ordinaire de mars 2022 devra aussi répondre à la question du remplacement de Jean-Marc Kabund, au bureau de l’Assemblée nationale.

La question est à l’ordre du jour, a fait savoir Léon Mubikayi, président du groupe parlementaire UDPS et Alliés.

« Etant donné que le poste de 1er vice-président revient de droit à l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le remplacement de Jean-Marc Kabund est à l’ordre du jour. La question est en discussion avec la hiérarchie du parti », a-t-il déclaré en substance.

Entretemps, le désormais ex-premier vice-président de l’Assemblée nationale séjourne en Grande-Bretagne où il s’était rendu quelques jours auparavant pour des soins. L’autorisation de sortie que lui avait accordée le président du bureau de l’Assemblée nationale, Kabund n’avait que 15 jours pour ses soins.

A LIRE  Plus de 1.378,2 milliards de FC transférés aux provinces et Entités territoriales décentralisées en 7 mois

Son siège est resté vacant en ce mardi de rentrée parlementaire.


Le Potentiel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.