Résurgence du M23: la RDC victime de la « naïveté » de son gouvernement (André Claudel Lubaya)

Le députe national André Claudel Lubaya condamne « avec fermeté » l’offensive des M23 contre les positions des Forces armées de la République démocratique du Congo (Fardc) à Tchanzu et Runyonyi, dans le territoire de Rutshuru, province du Nord-Kivu. Offensive qui met, une fois de plus, la vie des Congolais en péril.

Dans sa réaction faite ce mardi 29 mars 2022, il demeure convaincu que, « par son refus inexpliqué de tirer les leçons du passé dans sa relation avec le Rwanda et l’Ouganda, la République démocratique du Congo est aujourd’hui victime de la naïveté de son gouvernement qui, au prétexte de faire la paix avec ces deux pays, s’est contenté de brader notre souveraineté en couvrant, d’une opacité abjecte, les accords signés avec ses deux voisins et ce, en violation de la Constitution ».

Pour l’élu de Kananga, la résurgence du M23 comme la sortie médiatique des Fardc dénonçant nommément le Rwanda comme pays agresseur, mettent le gouvernement face à sa responsabilité constitutionnelle de préserver l’intégrité du territoire national.

A LIRE  Lubumbashi : 19 présumés bandits armés sont tombés dans le filet de la police

« C’est l’occasion pour l’exécutif national d’opter pour la transparence en révélant à la nation le contenu de ces fameux accords dont les clauses demeurent mystérieuses à ce jour », poursuit-il, estimant que la reconquête de la confiance du peuple dans cet enjeu est à ce prix pour garantir la mobilisation de tous.

LM
congo-press.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.