Retombées de l’éviction du ministre de l’Economie : le Premier ministre appelle le gouvernement à travailler dans la sérénité

Dans son intervention au cours de la 47ème  réunion du Conseil des ministres présidée en présentiel par le président de la république Félix Tshisekedi, le chef du gouvernement, Jean-Michel Sama Lukonde, a appelé l’ensemble du gouvernement à  travailler davantage dans la sérénité, pour exécuter le Programme du gouvernement, afin de rencontrer les attentes du peuple congolais.

Pour rappel, le Premier ministre avait présenté au mois d’avril 2021, un programme en 15 piliers qui cible quatre secteurs à savoir la pacification de l’est du pays, la reconstruction du pays, l’Etat de droit et le social. Ces 15 piliers du programme du gouvernement avait-il dit, sont regroupés en 4 grands secteurs de la vie nationale, à savoir :
– 1. politique, justice et administration publique (Pacification du pays ; Renforcement de l’autorité de l’État ; Participation au leadership à la consolidation de la paix ; Lutte contre la corruption et les crimes économiques);
– 2. économie et finances (Amélioration de la gouvernance dans la gestion des ressources naturelles ; Amélioration du climat des affaires ; Diversification de l’économie) ;
– 3. reconstruction du pays (Modernisation des infrastructures de base ; Promotion et développement des nouvelles technologies de l’information et la communication ; Lutte contre le changement climatique) ;
– 4. social (Amélioration des conditions sociales, logement ; Développement du secteur de l’eau et de l’électricité ; Lutte entre la pauvreté ; Autonomisation de la femme et la promotion des jeunes ; La promotion des arts, des sports, de la culture et de changement des mentalités).

A LIRE  "Le FMI rassure Sama Lukonde sur le décaissement de la 2ème tranche de 230 millions USD dans le cadre de l’accord triennal" (Primature)

Après avoir reconnu que les Congolais n’avaient plus besoin de beau discours, de bonnes intentions, mais d’actes concrets avec impact direct dans leur vie de tous les jours, Sama Lukonde avait déclaré ce qui suit : « le temps n’est-il pas arrivé pour que nous puissions enfin créer une véritable union sacrée de la nation pour plus de prospérité, plus de solidarité, plus de sécurité, plus d’emploi, plus de justice et pour une meilleure gestion économique par la bonne gouvernance ? »

Aujourd’hui, force est de reconnaître que près de deux années après, ce programme peine à être concrétisé dans les faits ; alors qu’il a été conçu pour deux ans, soit de 2021 à 2023.


congo-press.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.