dimanche, décembre 3, 2023

Creating liberating content

L’honorable Miguel Kashal appelle...

La RDC se prépare activement pour les élections générales du 20 décembre prochain,...

Le camp Katumbi accuse...

La tension politique en République démocratique du Congo (RDC) s'intensifie alors que le...

Retrait de la force...

Kinshasa, le 25 novembre 2023 - Hier, lors d'un sommet de l'East African...

Escalade des violences dans...

La période d'octobre et novembre 2023 a été marquée par une augmentation préoccupante...
AccueilA la UneSensibilisation au vivre-ensemble...

Sensibilisation au vivre-ensemble : Les élus du Grand Katanga missionnés

Dans la foulée des récentes violences intercommunautaires ayant éclaté entre les habitants du Kasaï et ceux du Katanga, particulièrement dans la province du Haut-Lomami à Malemba-Nkulu, le gouvernement réagit avec détermination. Parmi les mesures prises, le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a confié une mission cruciale aux députés nationaux représentant cette région. Leur tâche : sensibiliser la population sur l’importance du vivre-ensemble.

Lors de la soirée du jeudi 16 novembre dernier, le Premier ministre a accueilli une délégation du caucus des députés nationaux et sénateurs du Grand Katanga. Au cœur des échanges se trouvait la question brûlante de la situation sécuritaire à Malemba-Nkulu, Haut-Lomami.

L’honorable sénatrice Mukalay Kionde Célestine Hortense, porte-parole de la délégation, a souligné que leurs inquiétudes avaient trouvé un écho positif auprès du chef du gouvernement.

« Le Chef du Gouvernement nous a demandé d’aller sensibiliser notre communauté pour éviter de revivre la même situation. Il nous a transmis un message conciliateur, prônant le vivre-ensemble au Katanga, en respectant les mœurs et en anticipant tout conflit potentiel. Il a appelé tous les leaders de notre communauté à descendre dans le Grand Katanga pour conseiller les leurs », a déclaré l’honorable sénatrice Mukalay Célestine.

- Advertisement -

Elle a ajouté avec pondération :

« Nous devons vivre ensemble. Nous sommes tous les enfants du même pays. La communauté Katangaise et la communauté Kasaïenne doivent coexister sur le territoire de la République Démocratique du Congo ».

Face aux scènes de violence enregistrées dans cette région, le Vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur, Peter Kazadi, a pris des mesures concrètes. Il a instruit la gouverneure du Haut-Lomami, Isabelle Yumba Kalenga, de dépêcher une mission d’investigation visant à établir les responsabilités. Cette démarche vise également à procéder à l’interpellation des auteurs présumés de ces actes condamnables.

- Advertisement -

Manassé Kitemoko kosi

- Advertisement -

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

Continuer la lecture

L’honorable Miguel Kashal appelle à soutenir Félix Tshisekedi pour l’indépendance Économique

La RDC se prépare activement pour les élections générales du 20 décembre prochain, et dans ce contexte, l'honorable Miguel Kashal Katemb a pris la parole pour encourager les Congolais à soutenir le président actuel, Félix Tshisekedi Tshilombo, dans sa...

Le camp Katumbi accuse le gouvernement d’ingérence dans la mission d’observation électorale de l’UE

La tension politique en République démocratique du Congo (RDC) s'intensifie alors que le Camp Katumbi, représentant Ensemble pour la République, accuse le gouvernement de manoeuvres visant à contraindre l'Union européenne (UE) à annuler sa mission d'observation électorale. Selon les...

Retrait de la force régionale de l’EAC en RDC : Regards contrastés sur la décision de Kinshasa

Kinshasa, le 25 novembre 2023 - Hier, lors d'un sommet de l'East African Community (EAC) en Tanzanie, la question cruciale de la sécurité dans l'Est de la République Démocratique du Congo (RDC) a été au centre des débats. Les...