vendredi, décembre 1, 2023

Creating liberating content

Retrait de la force...

Kinshasa, le 25 novembre 2023 - Hier, lors d'un sommet de l'East African...

Escalade des violences dans...

La période d'octobre et novembre 2023 a été marquée par une augmentation préoccupante...

Robert Malumba Kalombo élu...

Le 27 novembre 2023 restera gravé dans les annales de la République Démocratique...

Matata Ponyo Mapon rallye...

Une agitation palpable a secoué les abords de l'aéroport de Kindu le samedi...
AccueilA la UneStanis Bujakera face...

Stanis Bujakera face à la justice : La liberté de la presse en question

Kinshasa, le 13 octobre – Le procès très attendu du journaliste émérite Stanis Bujakera, correspondant de Jeune Afrique à Kinshasa, s’ouvre aujourd’hui à 9 heures dans l’enceinte de la prison centrale de Makala. Charles Mushizi, le responsable du collectif des avocats de Bujakera, a confirmé cette date, suscitant une vague d’anticipation dans les cercles médiatiques.

Stanis Bujakera, en plus d’occuper le poste de directeur adjoint du site Actualité.cd, est également un précieux collaborateur de l’agence Reuters. Son arrestation le 8 septembre dernier alors qu’il se préparait à un voyage vers Lubumbashi a déclenché une mobilisation sans précédent. Des milliers de voix se sont élevées pour réclamer sa libération inconditionnelle. Malgré ces appels, la justice congolaise a catégoriquement refusé, le 25 septembre dernier, de lui accorder une remise en liberté provisoire, laissant perplexes de nombreux observateurs.

L’avocat de Stanis Bujakera, Charles Mushizi, soulève avec vigueur la question de la détention provisoire de son client, qu’il estime être entourée d’irrégularités manifestes. Il affirme que les motifs justifiant cette incarcération sont loin d’être évidents, et il exprime en des termes modérés ses préoccupations quant aux conditions carcérales dans lesquelles le journaliste est retenu.

- Advertisement -

Cette affaire, qui se déroule sous les projecteurs, attire l’attention tant au niveau national qu’international. Les acteurs des médias, les défenseurs des droits de l’homme et de nombreux citoyens se montrent de plus en plus préoccupés par les implications de cette affaire sur la liberté de la presse et les droits fondamentaux au Congo.

Les semaines à venir s’annoncent cruciales pour Stanis Bujakera, qui se retrouve au centre d’un débat majeur sur la liberté d’expression et la justice dans le pays. Le verdict attendu de ce procès retiendra l’attention de nombreux observateurs qui veillent à ce que les normes du droit et de la justice soient respectées.

- Advertisement -

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

Continuer la lecture

Retrait de la force régionale de l’EAC en RDC : Regards contrastés sur la décision de Kinshasa

Kinshasa, le 25 novembre 2023 - Hier, lors d'un sommet de l'East African Community (EAC) en Tanzanie, la question cruciale de la sécurité dans l'Est de la République Démocratique du Congo (RDC) a été au centre des débats. Les...

Escalade des violences dans le Nord-Kivu : une situation alarmante met en péril la sécurité civile

La période d'octobre et novembre 2023 a été marquée par une augmentation préoccupante des incidents liés aux blessures par balle dans la région de Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu, ainsi que dans les zones éloignées, révélant...

Robert Malumba Kalombo élu président de la FEC : Un nouveau chapitre pour l’économie Congolaise

Le 27 novembre 2023 restera gravé dans les annales de la République Démocratique du Congo (RDC) en raison d'un événement capital : l'élection de Robert Malumba Kalombo à la tête de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC). Cette...