Totalenergies dégage presque 5 milliards de dollars de bénéfice malgré la russie

Le groupe français voit ses profits progresser de 48% au premier trimestre grâce à la flambée des prix de l’énergie.

TotalEnergies, porté par le rebond des prix de l’énergie, a engrangé au premier trimestre un bénéfice net en hausse de 48% à 4,9 milliards de dollars, malgré les dépréciations liées à la Russie.

Le géant français a enregistré un résultat net ajusté de 9 milliards de dollars, mais a dû inscrire une dépréciation de 4,1 milliards de dollars d’actifs concernant notamment le projet de gaz liquéfié Arctic LNG 2, rendu incertain par les sanctions contre la Russie.

Les « nouvelles interdictions font peser des risques supplémentaires sur la capacité d’exécution du projet Arctic LNG 2. En conséquence, TotalEnergies a décidé de provisionner au 31 mars un montant de 4,1 milliards de dollars concernant notamment Arctic LNG 2 », a annoncé le groupe mercredi soir, signalant ainsi « le début d’un repli », selon un porte-parole.

Dans le même temps, l’entreprise, qui avait déjà enregistré en 2021 des profits jamais vus depuis au moins 15 ans, a profité ce trimestre d’une nouvelle hausse des cours de l’énergie.

A LIRE  RDC : le gouvernement adopte le projet relatif à la création de la compagnie aérienne nationale "Air Congo"

« Le rebond des prix de l’énergie constaté au second semestre 2021 s’est amplifié au premier trimestre 2022 à la suite de l’agression militaire de l’Ukraine par la Russie, avec des prix du pétrole dépassant les 100 dollars le baril et des prix du gaz en Europe et en Asie historiquement élevés », souligne le PDG de TotalEnergies Patrick Pouyanné, dans le communiqué de l’entreprise jeudi.

OC avec AFP/bfmtv

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.