Traduction officielle de documents

Souvent, lorsque l’on présente des documents dans une langue étrangère à des institutions officielles, il est nécessaire d’en fournir également la traduction. Ces traductions doivent être juridiquement valables, c’est-à-dire que ce sont des traductions certifiées qui correspondent parfaitement à l’original. C’est ce qu’on appelle une « traduction officielle ».

Qui fait une traduction officielle?

Un traducteur agréé et qualifié effectue généralement une traduction officielle de documents. Il doit également apposer sa signature à la fin du document, ce qui constitue une confirmation de l’exactitude et de la précision de la traduction. La signature du traducteur est ensuite notariée.

Protranslate

Particularités de la traduction officielle

La traduction de documents commerciaux diffère sensiblement de la traduction de textes ordinaires, car elle présente de nombreuses particularités. Elles sont liées au fait que les documents officiels ont une structure claire, un haut niveau de standardisation et même une certaine structure de paragraphes, qui doivent être entièrement conservés, ce qui n’est pas requis dans la traduction d’autres textes. Le style de rédaction des affaires se caractérise par le conservatisme et l’absence d’émotivité, ce qui doit être pris en considération par un spécialiste qui traduit des lettres officielles, des références et autres documents similaires.

A LIRE  Kinshasa : la résidence du journaliste Jean Marie Kassamba attaquée par les motards de l'UDPS

Le style officiel des textes d’affaires suppose une présentation documentaire de toutes les informations et se distingue par le caractère strict, sobre et impersonnel de l’ensemble du document.

Comment choisir un spécialiste compétent pour la traduction des documents officiels?

Compte tenu de toutes les particularités de la traduction officielle mentionnées ci-dessus, vous devez vous adresser à un spécialiste compétent qui connaît vraiment toutes les subtilités et les nuances de ce travail. Un traducteur professionnel doit être capable d’appliquer des constructions syntaxiques spécifiques et de conserver la structure complète du document original. La traduction officielle finie doit contenir des formulations précises et concises, avec un ton impersonnel et sans aucune émotivité. En outre, les informations fournies dans le texte original doivent rester exactes, non abrégées et reproduites dans leur intégralité.

Le traducteur de documents officiels doit respecter la terminologie, les expressions et les structures des phrases utilisées dans le style commercial. Il utilise correctement et précisément les abréviations, acronymes et symboles conventionnels utilisés dans la documentation officielle. Par conséquent, ce travail doit être effectué uniquement par un interprète qualifié et compétent dans ce domaine.

A LIRE  Sud-Kivu : Une cinquantaine de maisons parties en fumée dans un incendie à Bukavu

Il n’est pas recommandé de faire appel à des spécialistes privés indépendants pour la traduction de documents officiels, car ils ne peuvent être tenus responsables de la qualité du travail effectué. Pour un tel service, il est préférable de s’adresser à une agence de traduction réputée ayant fait ses preuves, comme par exemple Protranslate, travaillant officiellement dans ce domaine. Son personnel est composé d’employés certifiés et expérimentés qui possèdent toutes les compétences nécessaires, connaissent et prennent en compte toutes les caractéristiques et subtilités de la traduction de documents officiels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.