Transco : Chérubin Okende a mis en place une commission pour enquêter sur le comité suspendu

La page du comité précédent du Transport au Congo (Transco) laisse tellement à désirer qu’elle ne peut pas être tournée sans une enquête méticuleuse.

Ainsi, le ministre des Transports, Voies de Communication et de Désenclavement Chérubin Okende Senga a mis en place, le lundi 20 septembre 2021, une commission pour enquêter, de fond en comble, sur les faits mis à charge du comité que dirigeait Blackson Bongi.

À en croire une communication du ministère des Transports, cette commission est composée de 7 membres dont 1 de la présidence de la République, 1 de la Primature, 3 du ministère des Transports, Voies de communication et de Désenclavement, 1 du ministère de l’Emploi, Travail et Prévoyance Social, 1 de la Coordination de changement de mentalité et enfin 1 membre de l’association pour l’Accès à la justice (Acaj).

Face à la situation qui a prévalu au sein de cet établissement public, provoquant la grève des agents pour impaiement de 8 mois de salaire, mais aussi la situation de 161 bus canibalisés à N’sele, Chérubin Okende a rappelé aux membres de la commission la nécessité de faire un travail de qualité.

A LIRE  RDC : le gouvernement a 51% des parts dans le projet Air Congo ( Chérubin Okende)

Mise en place le lundi 20 Septembre, la commission sera officiellement installée à Transco ce mardi 21 septembre. Elle devra rendre ses résultats dans un délai raisonnable.

Ben Dongoko
Objectif Infos
/Bisonews

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.