Traque conjointe des ADF au Nord Kivu : Intox ou infox?

Depuis l’annonce de la coopération entre l’armée congolaise et l’Uganda People Défense Force ( UPDF) sur la traque des mouvements rebelles actifs dans l’Est du pays notamment les rebelles ougandais ADF, les réactions croisées fusent de partout pour exiger l’annulation de cette collaboration.

Pour plus d’un congolais, l’Ouganda fait partie des pays qui déstabilisent cette partie du pays, en proie à plusieurs groupes armés depuis 1994.

Pendant que le Gouvernement via son porte-parole, Patrick Muyaya dément la présence des forces ougandaises sur le sol congolais afin de traquer le mouvement rebelle ADF, le porte-parole de l’armée du pays de Museveni, a,via son compte Twitter confirmé le début des opérations conjointes avec les Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ce mardi 30 novembre, ciblant les positions des ADF par les tirs aériens et artilleries.

” Nous avons conjointement lancé les frappes aériennes contre les camps des ADF ce matin avec nos alliés congolais “, renseigne le message.

A LIRE  Christophe Mboso invite, à nouveau, Jean-Marc Kabund ce lundi à l’Assemblée nationale

Information non encore jusque-là confirmée par les portes paroles sectoriels des FARDC dans les régions où sévit l’insécurité causée par ces forces rebelles classées parmi les mouvements terroristes actifs dans la sous-région des Grands Lacs.

Eric Wemba congo-press

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.