Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

dimanche, décembre 5, 2021
58,319
Personnes infectées
Updated on December 5, 2021 4:22 am
6,282
Personnes en soins
Updated on December 5, 2021 4:22 am
50,930
Personnes guéries
Updated on December 5, 2021 4:22 am
1,107
Personnes mortes
Updated on December 5, 2021 4:22 am

Une plainte déposée contre Boketshu wa Yambo pour avoir déclaré des propos désobligeants contre le chef spirituel kimbanguiste

Le Centre de recherche d’Arts Kimbangu (CRAK) en partenariat avec d’autres organisations culturelles internationales ont déposé jeudi, une plainte contre Boketshu wa Yambo pour avoir tenu des propos désobligeants et des menaces contre le chef spirituel de l’Eglise kimbanguiste, Simon Kimbangu Kiangani dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux depuis lundi, a indiqué M. Jospin Lohanga, ambassadeur itinérant de la commission de droit de l’homme, lors d’un point de presse organisé à Kinshasa.

Pour M. Jospin Lohanga qui est en même temps directeur général du CRAK, « n’est pas correct dans la culture bantu, où le peuple africain se bat pour sa renaissance, de vivre des évènements choquants qui peuvent amener à la haine et au révolte ».

M. Lohanga, a précisé que la communauté kimbanguiste compte aujourd’hui plus de 15 millions des fidèles ainsi que des millions des sympathisants à travers le monde qui extrêmement du respect et de la considération pour leur chef spirituel.

A LIRE  Kinshasa Bopeto: Pas des résultats palpables sur terrain

« Entendre des propos négatifs envers leur chef spirituel qui est considéré comme Dieu le Saint-Esprit est offensive et blessant que lorsqu’une personne se décide de manquer du respect au prophète Mohammed« , a-t-il laissé savoir.

Appel pour la protection des valeurs culturelles

Jospin Lohanga a, par ailleurs, appelé les congolais et les Africains à protéger leurs valeurs culturelles car selon lui, Simon Kimbangu Kiangani est un patrimoine mondial.

« Nous devons aider les générations futures en protégeant notre culture. C’est une honte pour notre communauté d’entendre ces propos qui ne donne aucune éducation à nos progénitures« , s’est-il indigné.

Selon lui, tout un chacun devrait se battre de son côté pour protéger l’honneur de la nation, en prêchant l’amour, le respect et la justice car, a-t-il poursuivi, « notre culture nous apprend l’humilité, le respect et l’amour. La ville de Nkamba est un patrimoine mondial que nous devons protéger ».

Pour rappel, cette plainte a été déposée à l’ambassade de l’Union européenne, de la Belgique, et dans d’autres ambassades étrangères en RDC.
ACP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.