De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilEn continuPolitiquePrise de Bunagana...

Prise de Bunagana : « La RDC doit revoir ses relations avec l’Ouganda sans hypocrisie” (Jonas Kasimba)

Les combats entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et les rebelles du M23 ont repris depuis dimanche 12 Juin 2022 à Bunagana, une citée frontalière avec l’Ouganda.

Les sources sur place renseignent que, ce sont les assaillants qui ont lancé ces hostilités avec l’appui considérable du Rwanda et de l’Ouganda.

“L’Ouganda a facilité le transport de plusieurs troupes Rwandaises. Ils ont déposé les troupes rwandaises, ils ont transporté les troupes à Mosoro, Kishire, Kibaya et Bigega, des localités frontalières de l’Ouganda”, a fait savoir une source.

En réaction à ces affrontements, le notable du Nord-Kivu, Jonas Kasimba condamne avec force ces nouvelles attaques meurtrières, il déplore surtout le jeu hypocrite auquel joue l’Ouganda, pourtant allié des FARDC.

“On ne peut jamais attaquer un pays ami en se servant de son territoire comme base arrière. La RDC doit revoir ses relations avec l’Ouganda sans hypocrisie”, a-t-il écrit sur son compte Twitter.


Jonas Kasimba

Notons qu’à la poursuite des affrontements, Bunagana est passé sous contrôle des rebelles, qui rôdent cette cité frontalière sans inquiétude.

Les FARDC ont fait le repris stratégique pour éviter des dégâts collatéraux, comme cela était le souci des assaillants.

Azarias Mokonzi
Top Infos 24

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.