Jean-Claude Katende : « A qui profite les fonds générés par la patrouille financière de l’IGF ? »

L’Inspection Générale des Finances (IGF) est la gardienne des finances publiques. Depuis la relance de sa mission de contrôler les entreprises du portefeuille de l’Etat et les ministères en mars 2020, les caisses de l’Etat sont renflouées.

Le budget est passé de 4 milliards de dollars américains en 2019 à plus de 10 milliards. Mais le problème d’impaiement continue. Face à cette situation, le défenseur des droits de l’homme Jean-Claude Katende s’interroge, à qui profite toutes ces sommes récupérées auprès de l’IGF ?

Le coordonateur de l’Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme constate que les députés provinciaux, ministres provinciaux et autres fonctionnaires ne sont pas payés, une incohérence : « A qui profite les fonds générés par la patrouille financière de l’IGF, les professeurs des universités n’ont reçu aucune augmentation, les députés et ministres provinciaux sont impayés depuis plusieurs mois. Les enseignants des écoles primaires et secondaires sont toujours dans la galère », essaie-t-il de comprendre.

A LIRE  Tensions à l’UNIKIN: des interpellations parmi les étudiants de l’Unikin, des blessés également signalés

Certains pensent que ces patrouilles financières de l’IGF ne rapportent rien. Mais beaucoup s’étonnent que le gouvernement se vante de records dans la mobilisation des recettes mais qu’après plus rien ne suit. D’autres pensent que la situation s’améliorera dans l’avenir.

La Rédaction
congo-press.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.