Traque des ADF : « Nous ne sommes pas au Congo pour chercher les minerais, mais pour combattre les rebelles », (UPDF)

Le général major Camille Bombele, coordonnateur des opérations conjointes FARDC-UPDF accompagné de son chef d’état-major et le général major Kayanza Muhanga, commandant de la division de montagne de l’UPDF au point kilométrique 51, sur la route Mbau-Kamango en territoire de Beni (Nord-Kivu), ont eu un tête-à-tête le vendredi dernier. 

Leurs échanges ont tourné autour des opérations conjointes FARDC-UPDF dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri sous état de siège depuis mai dernier.

Pour le commandant des forces ougandaises, ses troupes sont venues au Congo pour anéantir les rebelles d’Allied Democratic Forces (ADF) et non chercher des minerais.

« Nous ne sommes pas venus chercher les minerais au Congo. Nous sommes venus combattre l’ADF afin que la RDC et l’Ouganda fassent des échanges commerciaux ensemble », a fait savoir le général major, Kayanza Muhanga.

C’est depuis le 09 décembre dernier, que la République démocratique du Congo a signé un accord de coopération militaire avec l’Ouganda. De ce fait, 1.700 militaires ougandais sont sur le sol congolais en appui aux forces armées de la RDC contre les ADF. 

A LIRE  Ituri: l’arrivée du premier ministre retardée suite à son agenda chargé (sources proches)

Bantou Kapanza Son, à Beni

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.