AccueilEn continuSociétéCovid-19/RDC: Le cardinal...

Covid-19/RDC: Le cardinal Fridolin Ambongo fustige la mauvaise gestion de la crise sanitaire

Lors d’une conférence  de  presse tenue ce samedi, le cardinal Fridolin Ambongo Besungu, a fustigé la mauvaise gestion de la riposte contre de la pandémie du coronavirus.
« Il suffit de regarder les nouvelles et se rendre compte que sous d’autres cieux, l’épidémie qui a fait son apparition il y a un peu plus de deux semaines fais des ravages dans des pays où la médecine est bien organisée. La situation chez nous comme vous le savez sur le plan sanitaire n’est pas au niveau de ce qu’on a en Occident. Mais malgré ça, on compte des centaines de morts par jour dans des pays comme l’Italie, l’Espagne, suivi de la France ou les Etats-Unis », a t-il dit.
Conscient de la qualité peu fiable du système de santé, le Cardinal appelle à plus de responsabilité.
« Imaginez que cela arrive chez nous à Kinshasa où le système sanitaire est dans cet état que nous connaissons. Face à une situation pareille, nous devons prendre des précautions en amont, nous ne devons pas attendre jusqu’au moment où la maladie va se répandre pour qu’on commence à se réveiller, nous ne saurons pas contrôler la maladie », a déclaré le cardinal Fridolin Ambongo.

Le cardinal s’exprime sur le confinement intermittent

« Quand le gouverneur a annoncé le confinement par intermittence, naturellement un confinement par intermittence ne peut pas fonctionner. 4 jours de confinement, deux jours de non confinement signifie pas de confinement du tout. Donc le risque de contamination était trop grand. On n’a reculé, mais ce qui nous inquiète, c’est le vide », a-t-il déclaré.

Ambongo exprime son inquiétude par rapport au peuple

« Le peuple aujourd’hui, il fait quoi ? Il s’en tient à quoi au-delà de ce que le président avait déjà annoncé. Aujourd’hui le peuple ne sait pas à quoi s’accrocher. On fait quoi ? On continue à se contenter comme avant ? Avec le risque de contamination mutuelle », a-t-il dit.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.