Deo Kasongo : Candidat...

Dans la course aux élections des gouverneurs et vice-gouverneurs à Kinshasa, la candidature de Deo Kasongo, fondateur du groupe Divo, est au centre d'une controverse alimentée par des manœuvres de dénigrement. Malgré ses efforts louables pour contribuer au rayonnement de la ville province, certaines personnes mal intentionnées s'acharnent à ternir son image.

Parlement européen : Josep...

Le mardi 27 février, le Parlement européen se prépare à une séance d'une importance capitale, alors que Josep Borrell Fontelles, vice-président de la Commission et haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, exposera la position officielle de l'UE

Félix tshisekedi demande des...

Le président Félix Tshisekedi de la République Démocratique du Congo (RDC) a pris une position ferme en ce qui concerne les pourparlers de paix dans l'est du pays. Dans un briefing presse tenu jeudi dernier aux côtés de Patrick Muyaya, Porte-parole du gouvernement

Washington intensifie la pression...

La région orientale de la République Démocratique du Congo (RDC) demeure un foyer de turbulences, secouée par des conflits armés et des violences persistantes, souvent alimentés par des acteurs régionaux. Parmi ces acteurs, le Rwanda et le Mouvement du 23 mars (M23) occupent une place centrale, accusés de contribuer à la déstabilisation de cette zone.
AccueilEn continuPolitiqueRDC: Ces fausses...

RDC: Ces fausses informations qui circulent dans les médias en ligne et sociaux contre le Sénateur Modeste Bahati

Depuis la matérialisation du soutien qu’apporte l’Autorité Morale de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés, AFDC-A, le Sénateur Professeur Modeste Bahati Lukwebo, au Président de la République Félix Antoine Tshisekedi et maintenant son adhésion très sincère au sein de l’Union Sacrée de la Nation, dans plusieurs médias en ligne et sociaux se lisent des fausses informations à propos du comportement du Sénateur Professeur Modeste Bahati Lukwebo envers ses nouveaux partenaires politiques.
Certains analystes, journalistes et acteurs politiques, sans faire des recherches assez approfondies, vont jusqu’à confirmer que le Sénateur Professeur Modeste Bahati Lukwebo se serait plaint de la rencontre qu’avait eu le Chef de l’Etat avec les leaders de Lamuka dont Moïse Katumbi et Jean Pierre Bemba, d’autres accrochent l’opinion sur une fausse rencontre qui serait entre le Sénateur Professeur Modeste Bahati Lukwebo et le Président ai de l’UDPS, l’honorable Jean-Marc Kabound.
L’on se demande pourquoi certains journalistes peuvent aller jusqu’à violer les principes et la déontologie du métier de chevalier de la plume, en donnant autant d’intérêts aux fausses informations, juste pour ternir l’image d’un homme dont le regroupement, AFDC-A, est la deuxième force politique du pays et qui n’a pas affiché son soutien aux valeurs et réformes que prône Félix Antoine Tshisekedi ni la veille, ni l’aube de la mise en place de l’Union sacrée de la Nation mais, dès l’investiture de Félix Tshisekedi entant que cinquième Président de la RDC, parce qu’il aspire au changement positif des conditions de vie des Congolais.
Contacté par votre média, un haut cadre du parti Présidentiel qui travaille à la Présidence dément toutes ces informations qui pour lui «ne sont que des rumeurs qui n’ont que pour seul objectif de fragiliser les bonnes relations que les autorités de l’UDPS entretiennent avec l’AFDC-A son tout premier compagnon de lutte pour l’instauration d’un État de Droit ainsi qu’aux réformes auxquelles aspire le Président Félix Tshisekedi» et qui dit n’avoir jamais entendu les services de communication du Chef de l’Etat parler d’une communication de telle nature entre les deux hommes qui pourtant collaborent, comme tout les autres, pour redresser la situation du pays.
Notons que Modeste Bahati Lukwebo est devenu un habitué des rumeurs, intoxications et sujets de haine, visiblement parce naturellement il s’engage farouchement dans ses décisions, surtout quand cela fait intervenir les intérêts du peuple et ses droits légitimes entant qu’acteur politique de haute facture.
L’on se souviendra de sa décision historique de se présenter aux élections du bureau définitif du sénat en 2019 bravant les interdictions, intimidations et injustices de ses anciens partenaires du Front Commun pour le Congo, FCC, de Joseph Kabila lui influgeaient.
Lui-même Modeste Bahati Lukwebo ne tire pas son attention à ces intoxications et préfère souvent paraphraser l’artiste musicien Koffi Olomide : «Le mensonge part avec l’acenseur et la vérité prend les escaliers mais finit toujours par arriver»
Cellule de communication AFDC /Sud-Kivu

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Deo Kasongo : Candidat à la gouvernance de Kinshasa, victime d’une campagne de dénigrement

Dans la course aux élections des gouverneurs et vice-gouverneurs à Kinshasa, la candidature de Deo Kasongo, fondateur du groupe Divo, est au centre d'une controverse alimentée par des manœuvres de dénigrement. Malgré ses efforts louables pour contribuer au rayonnement de la ville province, certaines personnes mal intentionnées s'acharnent à ternir son image.

Parlement européen : Josep Borrell exposera la position de l’UE sur l’agression Rwandaise en RDC

Le mardi 27 février, le Parlement européen se prépare à une séance d'une importance capitale, alors que Josep Borrell Fontelles, vice-président de la Commission et haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, exposera la position officielle de l'UE

Félix tshisekedi demande des pourparlers directs avec le Rwanda, rejetant le dialogue avec le M23

Le président Félix Tshisekedi de la République Démocratique du Congo (RDC) a pris une position ferme en ce qui concerne les pourparlers de paix dans l'est du pays. Dans un briefing presse tenu jeudi dernier aux côtés de Patrick Muyaya, Porte-parole du gouvernement