Sécurité à Goma :...

Dans un contexte marqué par une insécurité croissante à Goma, Kasereka B., analyste politique congolais, recommande au gouvernement de recourir à des mesures extrêmes pour réprimer les assassinats qui secouent la ville.

Crise au Lac Kivu...

Les opérateurs de bateaux civils au Lac Kivu, RDC, dénoncent des attaques par les milices M23, menaçant vies et biens. Ces violences, qui ont touché même des acteurs économiques comme Alfred Genty Kimbutu, exacerbent les tensions et l'anxiété locales, poussant à clamer une action internationale pour sécuriser la région et ses voies navigables. La communauté internationale est appelée à contribuer à une paix durable.

Réunion d’urgence à Kinshasa...

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.

Trois raisons d’opter pour...

Le cuivre, précieux dans la construction, la plomberie et la médecine, gagne en popularité grâce à sa durabilité contre la corrosion et sa longue durée de vie sans maintenance complexe. Facile à entretenir et entièrement recyclable, ce matériau est aussi écologique, permettant de diminuer l'empreinte carbone.
AccueilEn continuCeniElections gouvernementales: Y'a-t-il...

Elections gouvernementales: Y’a-t-il encore des députés provinciaux réellement FCC susceptibles de faire basculer un vote ?

A trois semaines de la tenue des élections des gouverneurs et vice-gouverneurs des 14 des 26 provinces de la RDC, le Front Commun pour le Congo (FCC) dit ne pas être concerné par ces élections. Dans un message rendu public ce lundi 11 Avril 2022, Raymond Tshibanda, président de la cellule de crise du FCC a demandé aux députés provinciaux du regroupement politique de Joseph Kabila de boycotter ces élections.

Cet appel au boycott pourrait faire rire même des singes étant donné qu’à ce jour, peu des députés provinciaux assument leur appartenance à l’ancienne famille politique présidentielle.

Depuis le basculement de la majorité parlementaire à l’Assemblée nationale en 2020 et la mise en place de l’Union sacrée de la Nation, la quasi-totalité des assemblées provinciales ont suivi le vent de Kinshasa, en basculant presque automatiquement.

Elles ont adhéré massivement à la nouvelle vision du Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo et ont tourné le dos au FCC.

Ainsi, ils se sont engagés collectivement ou individuellement à apporter leur soutien à la nouvelle dynamique politique qui a mis à minorité les kabilistes à tous les niveaux.

Depuis, toutes les assemblées provinciales ne résistent plus aux initiatives du camp présidentiel, au point que le FCC a littéralement disparu de certains organes délibérants dans les provinces.

Qu’à cela ne tienne, le camp de Joseph Kabila espère faire entendre sa voix lors des prochaines élections des gouverneurs, en les boycottant.

« Le FCC n’est pas concerné par ces élections des Gouverneurs et Vice-Gouverneurs USN, organisée par une «CENI » taillée sur mesure par l’USN et au service exclusif des ambitions politiques de l’USN(ndlr Union sacrée de la Nation); Le FCC n’a présenté aucun candidat à ces élections, dans aucune des provinces concernées ; voter pour l’un ou l’autre des candidats en lice, c’est cautionner la forfaiture, opérée à coup de corruption, de menaces et d’intimidations, qui a permis le basculement, en plein mandat, de la majorité dans la plupart des Assemblées Provinciales, et la déchéance irrégulière de certains Gouverneurs de Province. Pire, c’est accompagner, sinon conforter la dictature, reniant ainsi notre serment de ne jamais trahir le Congo », a annoncé Raymond Tshibanda.

Comme pour les flatter, il a fait savoir aux députés provinciaux prétendument appartenant au Front Commun pour le Congo qu’ils sont « des véritables résistants, des héros du combat pour la préservation des acquis démocratiques hérités de l’action de notre Autorité Morale, Joseph Kabila Kabange, à la tête du pays, dans le prolongement de la révolution du 17 mai 1997 ».

Le président de la cellule de crise du FCC a précisé qu’il attend de chacun d’eux un comportement conforme à cette position claire et sans équivoque de la famille politique.

Junior Lomanga
Alternance.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Sécurité à Goma : l’exécution publique envisagée comme solution (Kasereka B)

Dans un contexte marqué par une insécurité croissante à Goma, Kasereka B., analyste politique congolais, recommande au gouvernement de recourir à des mesures extrêmes pour réprimer les assassinats qui secouent la ville.

Crise au Lac Kivu : Les propriétaires de bateaux dénoncent les aggressions du M23

Les opérateurs de bateaux civils au Lac Kivu, RDC, dénoncent des attaques par les milices M23, menaçant vies et biens. Ces violences, qui ont touché même des acteurs économiques comme Alfred Genty Kimbutu, exacerbent les tensions et l'anxiété locales, poussant à clamer une action internationale pour sécuriser la région et ses voies navigables. La communauté internationale est appelée à contribuer à une paix durable.

Réunion d’urgence à Kinshasa pour contrer la propagation du Mpox en Afrique

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.