Félix Tshisekedi approuve les...

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la...

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées...

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.

Félix Tshisekedi dénonce :...

Dans une déclaration qui a captivé l'attention nationale, le président Félix Tshisekedi a récemment exprimé sa préoccupation quant à l'état de la justice congolaise, la qualifiant de "malade". Cette prise de position intervient suite à l'arrestation controversée du journaliste Stanis Bujakera, figure influente sur les réseaux sociaux, accusé d'avoir publié un article qu'il n'a pas rédigé.
AccueilA la UneM23 : la...

M23 : la Société Civile du Sud-Kivu lance la campagne « une bouteille d’eau ou 1$ pour nos FARDC aux fronts »

Le Bureau de Coordination de la Société Civile du Sud-Kivu a lancé ce lundi 30 mai 2022, la campagne « une bouteille d’eau ou 1$ pour nos FARDC aux fronts ». A travers cette campagne, elle demande à tout citoyen congolais de se mobiliser pour apporter son assistance à l’armée congolaise engagée dans les opérations contre les rebelles du M23, pour une victoire « finale ».

Dans un communiqué de presse rendu public, cette structure citoyenne fait savoir que la guerre, qui dure une vingtaine d’années, doit « maintenir finir ».

« Trop c’est trop, la guerre doit maintenant finir d’où elle nous vient depuis 25ans. Depuis quelques semaines, les populations congolaises en général et celles du Nord-Kivu en particulier sont victimes d’une guerre que lui impose encore le régime de Kigali. Il sied de constater que ce régime reste droit dans ses visées hégémoniques en RD Congo au mépris de tous les engagements pris au niveau tant bilatéral, régional qu’international pour des solutions pacifiques aux problèmes de sécurité commune et de coopération. Le bureau de Coordination de la Société Civile forces vives compte saisir incessamment le Conseil de sécurité des Nations Unies pour exiger le respect des engagements internationaux pris par le Rwanda et l’Ouganda,» lit-on dans ce communiqué signé par son Président, Adrien Zawadi.

Cette structure estime que cette nouvelle agression du pays voisin traduit le « mépris naturel » du régime de Kigali, envers les populations « pacifistes » congolais.

«Cette nouvelle agression traduit le mépris naturel du régime de Kigali envers les populations pacifistes congolais meurtrie depuis bientôt trois décennies par les ambitions expansionnistes et criminelles de Paul Kagame. Trop c’est trop, la Société Civile forces vives du Sud-Kivu invite toutes les forces sociales et politiques de notre pays à se mobiliser comme un seul homme pour défendre la patrie en danger et cela en conformité avec l’article 63 de notre constitution,» explique-t-il.
 
La Société Civile du Sud-Kivu dit exprimer sa solidarité aux populations du Nord-Kivu, qui font face depuis mars dernier aux attaques du M23.

« La Société Civile forces vives du Sud-Kivu réitère son soutien total à nos compatriotes des FARDC qui servent sous le drapeau et se sacrifient sur les champs de l’honneur pour défendre notre patrie. Ainsi, nous en profitons pour lancer à dater de ce jour la campagne une bouteille d’eau ou 1$ pour nos FARDC aux fronts et demandons à tout citoyen congolais à se mobiliser pour leur apporter toute assistance nécessaire pour la victoire finale. Il est temps que la guerre finisse d’où elle nous vient. La RD Congo n’est pas un champ d’entrainement militaire du Rwanda. Un communiqué sera bientôt publié pour fixer les modalités de perception de cette somme. »
 
Elle dit par ailleurs saluer et encourager le gouvernement congolais, à responsabiliser davantage Kigali, dans l’insécurité qui sévit actuellement dans l’Est du pays.

« La Société Civile salue et encourage notre gouvernement à travers notre diplomatie à responsabiliser davantage Kigali de l’insécurité et des crimes qui en découlent à l’Est de la RDC. Pour ce faire, nous exigeons la fermeture de nos frontières avec le Rwanda et la rupture des relations diplomatiques jusqu’à nouvel ordre. » suggère la Société Civile.

Abiud Olinde
congo-press.com

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Félix Tshisekedi approuve les efforts de Miguel Kashal à la tête de l’ARSP

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la cité de Sake : la terreur s’abat sur les habitants

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées par les eaux à Manono, Tanganyika : Une crise humanitaire imminente

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.