AccueilA la UnePrince Epenge: le...

Prince Epenge: le vote se déroulera le 20 décembre 2023, un mercredi alors que nous votons le dimanche compte tenu de la sociologie politique congolaise

Après la publication du calendrier électoral par le commission électorale nationale indépendante (CENI), qui prévoit le scrutin le 20 décembre 2023, les réactions fusent de partout. 

Opposant au pouvoir de Félix Tshisekedi et proche de Martin Fayulu, Prince Epenge, l’un des communicateurs de la coalition politique Lamuka, a indiqué que Dénis Kadima, président de la centrale électorale, planifié déjà un chaos en couplant les 4 scrutins.

 » Dénis Kadima décide tout seul de tout. Il n’est pas Dieu des élections. S’agissant du calendrier, en couplant les 4 scrutins, Denis Kadima « planifie un véritable chaos » dans les bureaux de vote, dit Prince Epenge, porte-parole de la coalition Lamuka.

Dans son calendrier, « il ne parle pas de l’audit du fichier électoral », ni du jour de la publication des résultats, fait remarquer Prince Epenge de Lamuka. « Il décide seul de faire voter les congolais de l’étranger, sur base de quoi a-t-il choisi les 5 pays ». RDC.

Une fois n’est pas coutume mais Prince Epenge estime que, compte tenu de la sociologie politique congolaise, la journée du dimanche est la mieux adaptée pour la tenue du scrutin.

Par ailleurs,  Prince Epenge, porte-parole de Lamika, appelle rapidement un consensus pour  éviter la fraude et là chaos.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.