AccueilA la UneEtat de siège...

Etat de siège : Entame des Consultations au sommet pour redéfinir l’envergure du régime d’exception en RDC

Kinshasa, le 14 août 2023 – Dans une démarche significative vers l’évaluation stratégique du régime d’état de siège en vigueur depuis plus de deux ans, le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, a officiellement inauguré une table ronde de trois jours à Kinshasa. Cette initiative capitale, prévue du 14 au 16 août, réunit un ensemble éminent de décideurs et d’experts pour examiner et redéfinir la trajectoire à suivre pour cette mesure exceptionnelle qui s’est déployée dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Sous la direction du Chef de l’État, cette assemblée de consultation de haut niveau vise à éclairer les prochaines étapes de l’état de siège, une politique qui a marqué le paysage sécuritaire depuis plus de vingt-sept mois. Cette rencontre cruciale se veut être le creuset d’idées novatrices, d’analyses approfondies et de délibérations éclairées, démontrant ainsi l’engagement résolu du gouvernement à maintenir la stabilité et la paix dans les régions troublées.

L’envergure de cette table ronde transcende les simples frontières géographiques, car elle est en réalité un symbole de la quête collective pour instaurer une gouvernance solide et réactive dans un contexte dynamique et en constante évolution. Des représentants de divers secteurs, allant de la sécurité et de la diplomatie aux droits de l’homme et au développement économique, se sont rassemblés pour façonner un avenir plus sûr et plus prospère pour les communautés touchées par l’état de siège.

La portée de cette évaluation ne se limite pas uniquement à la mesure de sécurité en soi, mais elle englobe également une série de questions complexes qui nécessitent une approche holistique. Parmi les sujets à l’ordre du jour figurent la reconstruction post-conflit, le renforcement des institutions locales, la réintégration des anciens combattants et la revitalisation des économies régionales. Cette approche globale témoigne de la volonté du gouvernement de transformer les défis en opportunités et de jeter les bases d’un Congo durable et pacifique.

Au cours des trois jours de délibérations, les participants se pencheront sur une myriade de perspectives et de recommandations, visant à baliser le chemin à venir. Les experts en sécurité analyseront les tendances émergentes en matière de menaces, tandis que les universitaires apporteront des éclairages sur les implications socio-économiques de l’état de siège. Les leaders communautaires et les défenseurs des droits de l’homme auront également l’occasion de mettre en avant leurs préoccupations et leurs idées pour une transition en douceur vers une période post-état de siège.

Alors que le Congo se trouve à la croisée des chemins, cette table ronde exceptionnelle incarne un esprit de partenariat et de résilience. Les trois jours de discussions stimulantes et constructives s’articuleront autour de l’objectif commun de forger une vision partagée pour l’avenir des provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu. Les résultats de cette rencontre influenceront de manière incontestable la trajectoire à suivre pour une nation en quête de stabilité et de prospérité durables.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...