AccueilA la UneOpération conjointe des...

Opération conjointe des forces armées congolaises et ougandaises : Un revers majeur pour les ADF dans la vallée de Mwalika

BENI, RDC – Une journée qui restera gravée dans les annales de la lutte antiterroriste en République démocratique du Congo, alors qu’une embuscade soigneusement planifiée a été exécutée avec succès par les unités combinées de la coalition FARDC-UPDF. L’événement s’est déroulé le lundi 21 août 2023, dans la pittoresque vallée de Mwalika, située dans le territoire de Beni.

L’objectif audacieux et hautement stratégique a été mis en œuvre avec une précision militaire, ciblant un groupe bien connu pour ses actes criminels et terroristes : les Forces démocratiques alliées, plus communément appelées ADF. Sous la houlette du colonel Mak Hazukay, porte-parole des opérations conjointes, les forces armées ont montré une coordination sans faille et une détermination inébranlable.

Le bilan préliminaire de cette opération fulgurante se traduit par une victoire incontestable pour les forces de la coalition. Un membre des ADF a été neutralisé lors de l’affrontement, soulignant ainsi la ténacité des troupes impliquées dans l’opération. De plus, les forces gouvernementales ont réussi à saisir deux fusils d’assaut de type AK47, un fusil mitrailleur PKM ainsi que cinq dispositifs de communication Motorola, tous des instruments de la machine de guerre des ADF.

Le colonel Mak Hazukay, figure clé de cette opération de grande envergure, a déclaré lors d’une conférence de presse à la suite de l’embuscade : « C’est un témoignage de l’engagement indéfectible de nos forces armées à garantir la sécurité et la stabilité de notre nation. Cette victoire ne fait que renforcer notre résolution à éradiquer le fléau du terrorisme dans la région.« 

La coopération exemplaire entre les forces armées congolaises et ougandaises a été l’élément clé de ce succès. Cette opération conjointe a démontré que lorsque des forces déterminées unissent leurs efforts, aucune menace ne peut rester impunie. Les experts en sécurité saluent cette collaboration comme un modèle à suivre dans la lutte mondiale contre le terrorisme et l’insécurité.

L’impact de cette embuscade stratégique ne se limite pas seulement à la perte d’un membre des ADF et à la saisie d’armes. Il s’agit d’un message clair et sans équivoque envoyé à tous ceux qui cherchent à semer le chaos et la terreur : les forces de la coalition sont prêtes à faire face à toutes les éventualités pour préserver la paix et la sécurité dans la région.

En fin de compte, l’opération conjointe des FARDC et de l’UPDF dans la vallée de Mwalika restera un tournant décisif dans la lutte contre les ADF en République démocratique du Congo. Elle incarne l’espoir d’un avenir plus sûr pour les communautés locales et témoigne de la détermination inébranlable des forces de sécurité à éliminer toute menace pesant sur la stabilité régionale.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Coup d’État avorté en RDC : le récit poignant de l’épouse de Vital Kamerhe

L'attaque survenue le dimanche 19 mai à la résidence du vice-premier ministre sortant de la République démocratique du Congo, Vital Kamerhe, a plongé sa famille dans un cauchemar dont l'issue aurait pu être tragique...

Reprise du trafic sur l’avenue Nguma à Kinshasa : un pas vers la normalisation de la circulation urbaine

Le ministre des Infrastructures, A. Gisaro, a récemment annoncé la reprise du trafic sur certains tronçons de l'avenue Nguma à Kinshasa, à partir du lundi 20 mai. Cette ouverture concerne spécifiquement le rond-point Kintambo

Éliminatoires Mondial : Silas Katompa forfait contre le Sénégal et le Togo

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a récemment annoncé un coup dur pour l'équipe nationale de la RDC. En effet, l'attaquant de Stuttgart, Silas Katompa, ne pourra pas participer aux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026...