AccueilA la UneRDC : Un...

RDC : Un appel à la responsabilité civique émerge au Nord-Kivu face à la menace imminente des groupes armés

Goma, RDC – Alors que les Présidents de toutes les communautés du Nord-Kivu se sont réunis en un geste unanime pour adresser un message fort à la population, l’organisation d’une « ville morte » prévue pour ce mercredi 13 septembre 2023 sur l’ensemble de la province est formellement interdite. Cette décision intervient alors que la région est aux prises avec une sérieuse menace pesant sur la paix et la stabilité.

Dans une déclaration conjointe, les leaders communautaires ont mis en garde contre les conséquences potentiellement dévastatrices d’une telle initiative. Ils ont souligné que « les ennemis de la paix, les M23 et leurs alliés RDF, se trouvent aux portes de Goma », et qu’à un moment aussi critique, il est impératif de ne pas appeler la population à participer à une « ville morte ». Ils ont rappelé que par le passé, de telles actions avaient souvent dégénéré en violences, entraînant la perte de vies humaines et de biens matériels précieux dans une région déjà éprouvée.

Cette déclaration commune s’inscrit dans le contexte d’une montée des tensions et de l’instabilité dans la région du Nord-Kivu, où les affrontements entre groupes armés et forces de sécurité ont été fréquents ces dernières semaines. Les Présidents des communautés ont exhorté la population à faire preuve de responsabilité civique et à œuvrer pour la préservation de la paix et de la sécurité dans la région.

Ils ont également appelé à un renforcement de la coopération entre les autorités locales, les forces de sécurité et la société civile pour faire face à cette menace grandissante. Dans un appel à l’unité, ils ont affirmé que seule une approche collective permettrait de contrer efficacement les groupes armés qui cherchent à semer le chaos dans la région.

Alors que le Nord-Kivu fait face à des défis complexes et persistants, il est crucial pour la population de s’unir dans un esprit de solidarité et de résilience. Les dirigeants communautaires ont souligné que la recherche de solutions pacifiques et durables était la seule voie viable pour mettre fin aux souffrances qui ont trop longtemps marqué cette région.

Dans ce climat tendu, l’appel à une « ville morte » a été rejeté au profit d’un appel à l’unité et à la responsabilité. La population du Nord-Kivu se trouve à un carrefour décisif, où la solidarité et la coopération sont essentielles pour préserver la paix et la sécurité.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Jacquemain Shabani entame mission sécuritaire à Goma sous haute tension

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Jacquemain Shabani, a entamé ce samedi 13 juillet une mission délicate au Nord-Kivu, débutant par la ville de Goma.

RDC : L’UDPS en ébullition, Augustin Kabuya conserve le soutien de la Présidence

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est actuellement au cœur d'une tempête politique. Plusieurs membres influents et militants du parti au pouvoir réclament le départ d'Augustin Kabuya, qu'ils accusent de gestion autoritaire et de favoritisme.

Congrès de l’ONEC : Michel Victor Lessay présente le rôle de l’APLC et son bilan face aux défis de la transparence financière en RDC

Lors du Congrès de l'ONEC, Michel Victor Lessay, Coordonnateur a.i. de l'Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC), a souligné les efforts soutenus de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre la corruption, la fraude et le détournement de fonds publics. Il a mis en avant les stratégies de l'APLC ainsi que ses progrès et ambitions futures...