AccueilA la UneInnovation fiscale en...

Innovation fiscale en RDC : Le premier ministre lance la réforme des factures électroniques

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a officiellement inauguré une réforme majeure dans le système fiscal de la République démocratique du Congo. L’événement, qui a eu lieu à l’hôtel Rotana le mardi 19 décembre, a mis en avant l’introduction imminente de la facture électronique normalisée et des dispositifs électroniques fiscaux. Cette initiative, initiée par le ministère des Finances, promet d’apporter des changements significatifs dans la gestion financière du pays.

Devant un auditoire composé du Ministre des Finances, du Secrétaire général aux Finances, des représentants des partenaires techniques et financiers, ainsi que des directeurs des administrations des finances, le Premier Ministre a souligné l’importance de cette réforme sans recourir à des superlatifs excessifs.

« Nous sommes réunis ici pour mettre en lumière une réforme cruciale dans notre système fiscal, en harmonie avec la vision du Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Cette initiative, loin des extravagances, s’inscrit au cœur de notre engagement envers l’innovation, la transparence et la justice fiscale », a déclaré le Premier Ministre.

Une réforme pour la croissance et l’équité

Le Premier Ministre a insisté sur le caractère essentiel de cette innovation pour le développement durable, l’équilibrage de la charge fiscale, et la stimulation de l’économie. Sans exagération, il a souligné que cette réforme constituait un fondement solide pour construire un avenir économique transparent et équitable.

« Notre système fiscal actuel, bien qu’ayant servi notre pays valablement pendant de nombreuses années, est confronté à des défis significatifs tels que la fraude fiscale. Cette réforme vise à moderniser notre approche fiscale, à assurer une collecte des impôts plus juste et plus efficace, renforçant ainsi la confiance du citoyen et des entreprises dans l’intégrité de notre système fiscal », a-t-il ajouté.

Le Premier Ministre a souligné que cette réforme était un impératif non seulement pour la santé financière du pays, mais aussi pour maintenir une justice sociale et économique.

Des objectifs clairs pour l’avenir économique

La réforme sur la facture électronique normalisée et les dispositifs électroniques fiscaux vise à stimuler la croissance et à renforcer la justice fiscale en améliorant la collecte des recettes et en réduisant la fraude. Elle devrait élargir l’assiette budgétaire, permettant ainsi au gouvernement d’investir dans des secteurs clés de la vie nationale.

En conclusion, cette réforme, présentée sobrement mais avec conviction par le Premier Ministre, marque un tournant significatif dans la gestion fiscale de la RDC, alignant le pays sur une trajectoire vers un avenir économique plus transparent et équitable.

Par Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Explosion meurtrière d’une grenade à Rutshuru : La fragilité de la sécurité en question

Le drame survenu à Lushege, chef-lieu du groupement de Tongo, en territoire de Rutshuru, dans le Nord-Kivu, continue de susciter l'émoi et l'indignation. L’explosion d’une grenade, qui a coûté la vie à quatre personnes...

Alerte à Beni-Kasindi : Le pont Lume menacé de céder, la société civile tire la sonnette d’alarme

Le pont Lume, point crucial de la route Beni-Kasindi, menace de céder selon la Nouvelle société civile congolaise (NSCC) du secteur de Ruwenzori, alertant ainsi sur les dangers imminents qui pèsent sur cette infrastructure vitale.

Beni : Une nouvelle attaque sanglante des rebelles ADF

Le calvaire des habitants de Beni au Nord-Kivu persiste, marqué par une nouvelle attaque brutale des rebelles ADF.