AccueilportraitBiographie de Aubin...

Biographie de Aubin Minaku

Né le 27 novembre 1964 à la maternité de Kintambo à Kinshasa, Aubin Minaku Ndjalandjoko incarne la quintessence d’une carrière politique et judiciaire remarquable en République démocratique du Congo. Sa trajectoire, ancrée dans les valeurs de dévouement et de compétence, témoigne d’une vie dédiée au service de son pays. Originaire d’Idiofa dans la province du Bandundu, Minaku a su gravir les échelons pour devenir une figure incontournable dans le paysage politique et juridique congolais.

L’éducation, un socle solide

L’appétence précoce d’Aubin Minaku pour la connaissance l’a mené à une formation rigoureuse chez les Jésuites à Kinzambi, avant de poursuivre son parcours académique chez les Salésiens à Imara, dans le haut-Katanga. Témoin d’une soif intellectuelle insatiable, il a consolidé ses bases en obtenant sa licence en droit international public à l’Université de Kinshasa en 1989. Dès lors, sa quête de savoir l’a conduit à devenir chef de travaux au sein de la faculté de droit de cette même université, marquant ainsi le début d’une carrière éminente dans le domaine juridique.

Une ascension judiciaire marquante

Minaku a rapidement fait ses preuves en tant que magistrat au Parquet de grande instance de Kinshasa/Matete, où il a occupé les postes de substitut puis de premier substitut du procureur de la République de 1990 à 1998. Sa perspicacité et son dévouement à la justice ont jeté les bases d’une carrière qui allait transcender les barrières de la magistrature pour s’étendre à l’arène politique.

L’entrée en scène politique

Au tournant du millénaire, Minaku a pivoté vers l’expertise politique, conseillant d’abord les cabinets ministériels, puis le cabinet du chef de l’État à partir de 1998. Cette transition s’est révélée être une étape cruciale, préparant le terrain pour son engagement politique plus formel. En 2005, il a joué un rôle central au sein de la cellule de campagne de Joseph Kabila pour l’élection présidentielle de 2006, marquant ainsi son entrée officielle sur la scène politique.

Le parlementaire aguerri

Fort de son expérience politique croissante, Minaku s’est présenté aux élections législatives en 2006, remportant le siège de député national pour Idiofa. Ce fut le début d’un parcours parlementaire distingué, jalonné par des réélections en 2011 et en 2019 dans la même circonscription. Son leadership et son expertise ont atteint leur apogée lorsqu’il a été élu président de l’Assemblée nationale le 12 avril 2012.

Un rôle international affirmé

Minaku ne s’est pas contenté de briller uniquement sur la scène nationale. Il a également été reconnu sur le plan international en devenant premier vice-président du Bureau de l’Assemblée parlementaire de la francophonie lors de la session de 2013 à Abidjan. En 2015, il a franchi une nouvelle étape en étant élu président de cette même assemblée, démontrant ainsi sa capacité à œuvrer à l’échelle mondiale.

Un héritage politique durable

Au-delà de ses réalisations politiques et judiciaires, Aubin Minaku Ndjalandjoko incarne une figure emblématique de la République démocratique du Congo. Son parcours exceptionnel, de la magistrature à la présidence de l’Assemblée nationale et au leadership international, inspire la jeune génération à suivre le chemin de l’engagement et du service désintéressé pour le bien de la nation. Son nom restera gravé dans l’histoire politique et juridique du pays, témoignant de sa contribution remarquable à l’édification d’une société plus juste et prospère.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...