Violence persistante à Mai-Ndombe...

La région de Kwamouth, située dans le territoire de Mai-Ndombe, est une fois de plus le théâtre de violences choquantes. Vendredi dernier, au village Mukele, un agriculteur a été sauvagement égorgé par les miliciens Mobondo, plongeant la communauté dans une nouvelle vague d'horreur.

Intensification des combats au...

Dans le contexte de l'escalade des hostilités au Nord-Kivu, Amnesty International a réitéré son appel pressant aux autorités de la République démocratique du Congo (RDC) afin qu'elles prennent des mesures immédiates pour protéger et assister les civils pris au piège des affrontements entre l'armée congolaise et les combattants du Mouvement du 23 mars (M23).

L’UE et le Rwanda...

L'Union européenne (UE) et le Rwanda ont scellé un partenariat stratégique en signant un protocole d'accord visant à promouvoir le développement de chaînes de valeur durables pour les matières premières critiques. L'accord, signé par Jutta Urpilainen, commissaire européenne aux partenariats internationaux

Transformation numérique : Mokilink...

Kinshasa, le 19 février - Mokilink Services, acteur incontournable du secteur des services...
AccueilEn continuPolitiqueMartin FAYULU accuse...

Martin FAYULU accuse la coalition FCC-CACH de distraire les congolais sur la crise qui sévit la RDC !

Le président de l’Engagement pour la Citoyenneté et le Développement-ECIDE, Martin FAYULU MADIDI a une fois de plus monté au créneau. Ce dernier a après avoir observé les tensions que connaissent la coalition FCC-CACH, remis les choses en ordre. Il qualifie ces mésententes de simple déguisement. Ces mésententes constituent un moyen pour eux de distraire les congolais vis-à-vis de la vraie crise que traverse le pays durant cette période post-électoral.
Notons que lors de sa rencontre avec la Première ministre belge Sophie Wilmès la semaine dernière, l’homme de « la vérité des urnes » a fait comprendre à cette dernière que ces guéguerres visent à distraire la vigilance nationale ainsi que de la communauté internationale. Il lui a ensuite expliqué que le vrai problème de la RDC reposait sur ces trois axes importants : la crise de légitimité, la crise sociale et la crise budgétaire ainsi que la crise sur les menaces de balkanisation du pays.
Se confiant à Actualité.cd, le candidat à l’élection présidentiel de décembre 2018 s’est exprimé en ces termes : « ceci va dans le sens de faire comprendre qu’il y a des querelles car la coalition ne marche pas parce que les militants ne savent pas exactement ce que monsieur Kabila et monsieur Tshisekedi ont signé comme deal et nous pensons que pour nous, tout ça c’est du mascara. C’est quelque chose bien entretenue entre Kabila et Tshisekedi et qu’ils cachent aux militants. Pour eux ils ont besoin de l’un de l’autre pour continuer leur deal ».
Et d’ajouter : « nous avons dit que ceux qui pensent que Tshisekedi et Kabila vont se séparer, ils ont tort. Ces deux-là vont marcher à l’équilibre instable provoquant des crises pour que le peuple ne se dessaisisse des questions brulantes aujourd’hui ».
A en croire le président de l’ECIDE, aucune menace liée aux confrontations des militants de deux plateformes, à savoir CACH et FCC ne pourrait diviser ces deux personnes. Car ces derniers se sont mis d’accord pour la cogestion du pays sur base des accords flous.
Guillaume Mavudila

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : Jeannot MUBENGA demande à FATSHI de contraindre les réseaux de téléphonie mobile à restituer les unités coupées et réparer les dégâts causés

Cher Président FATSHI, d'emblée je m'en vais vous dire merci pour avoir suspendu cette escroquerie de RAM. Ceci prouve que vous êtes à l'écoute de la population. Cher Président, les dégâts causés par cette redevance sont déjà énormes, et peut-être...

Kinshasa-Renforcement des capacités des communicateurs : CeFoRCE organise une formation pratique sur la «conception du plan de communication»

Dans le cadre de contribuer à la formation des communicateurs et apprenants de la science de la communication, le Centre de Formation et de Recyclage en Communication des Entreprises (CeFoRCE) organise une formation pratique qui portera particulièrement sur la...

RDC : «L’état de siège : ce qu’il ne faut pas accepter» (Papy TAMBA)

La notion de l'état de siège tire son origine des concepts qui entourent des pratiques dictatoriales. Comparé dans une certaine mesure à la loi martiale, l'état de siège transfère les pouvoirs civils aux militaires. Il restreint aussi les libertés...