Macron incite à la...

Dans une récente intervention, Emmanuel Macron, président de la France, a eu des échanges téléphoniques avec Paul Kagame du Rwanda. L'objectif principal de ces discussions a été d'encourager la reprise...

Vital Kamerhe remporte la...

Dans une ambiance marquée par une participation démocratique notable, Vital Kamerhe vient d'être désigné par l'Union sacrée comme candidat unique à la présidence de l'Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo...

AN-Vital Kamerhe : « Celui...

Devant un parterre de députés nationaux, Vital Kamerhe, candidat à la présidence de l'Assemblée nationale, a réaffirmé son engagement envers l'unité et l'efficacité au sein de l'Union sacrée. Il a exprimé sa volonté d'être le seul représentant...

Denis Kadima à Mbuji-Mayi...

Denis Kadima Kazadi, Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), a récemment pris la tête d'une délégation en visite à Mbuji-Mayi, dans le Kasaï oriental. Leur mission ? Superviser de près les préparatifs des prochaines élections de gouverneurs...
AccueilEn continuPolitiqueDétournement, corruption et...

Détournement, corruption et consorts, Martin Fayulu hausse le ton !

Face à certaines manœuvres politiques qui rongent la République Démocratique du Congo présentement, Martin Fayulu n’a pas donné sa langue au chat. Ce dernier est revenu sur le dossier Bukanga Lonzo et l’affaire de 15 millions USD qui a été signifié de rétro commission par le régime Tshisekedi.
L’homme de la vérité des urnes a haussé le ton avec comme objectif primitif de tirer au claire quelques actes que lui et certains ténors de l’opposition jadis déploraient. Selon lui, il est à regretter que cette lutte qu’ils ont menée ensemble durant le pouvoir de Kabila n’a pas porté ses fruits aujourd’hui.
Ci-dessous, veuillez lire la quintessence de sa déclaration : « Au nom du peuple Congolais, j’exige que la lumière soit faite sur toutes les affaires ténébreuses, notamment le dossier Bukanga Lonzo qui semble être la plus gosse escroquerie d’Etat depuis la Zaïrianisation. L’affaire de 15 millions USD de décote sur la créance des sociétés pétrolières qualifiées de rétro commission, l’affaire de 200 millions USD issue d’un prêt contracté auprès d’un individu sous sanctions américaines, la gestion de 6 millions USD du fameux contrat chinois, la gestion du projet hydroélectrique de Busanga dans la province de Lualaba particulièrement sur le prêt de 328 millions USD accordés au gouvernement de la RDC par le groupement d’entreprises chinoises et le rôle de l’entreprise privée au Congo Management dans ledit projet ».

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : Jeannot MUBENGA demande à FATSHI de contraindre les réseaux de téléphonie mobile à restituer les unités coupées et réparer les dégâts causés

Cher Président FATSHI, d'emblée je m'en vais vous dire merci pour avoir suspendu cette escroquerie de RAM. Ceci prouve que vous êtes à l'écoute de la population. Cher Président, les dégâts causés par cette redevance sont déjà énormes, et peut-être...

Kinshasa-Renforcement des capacités des communicateurs : CeFoRCE organise une formation pratique sur la «conception du plan de communication»

Dans le cadre de contribuer à la formation des communicateurs et apprenants de la science de la communication, le Centre de Formation et de Recyclage en Communication des Entreprises (CeFoRCE) organise une formation pratique qui portera particulièrement sur la...

RDC : «L’état de siège : ce qu’il ne faut pas accepter» (Papy TAMBA)

La notion de l'état de siège tire son origine des concepts qui entourent des pratiques dictatoriales. Comparé dans une certaine mesure à la loi martiale, l'état de siège transfère les pouvoirs civils aux militaires. Il restreint aussi les libertés...