fbpx

Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

samedi, mai 8, 2021
30,240
Personnes infectées
Updated on 08/05/2021 4:47 pm
3,144
Personnes en soins
Updated on 08/05/2021 4:47 pm
26,324
Personnes guéries
Updated on 08/05/2021 4:47 pm
772
Personnes mortes
Updated on 08/05/2021 4:47 pm

Politique : « le poste du premier vice-président de l’Assemblée nationale revient à l’UDPS et non à un quelconque individu » (André Mbata)




Le député national André Mbata rejete en bloc les décisions prises par le secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social-UDPS au sujet de la destitution du premier vice-président de l’Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund.

Dans une mise au point, André Mbata estime que le poste du premier vice-président de l’Assemblée nationale est réservé à l’UDPS et non à un quelconque individu qui se prendrait pour un homme providentiel.

Il indique également qu’en harmonie avec le chef de l’État, les députés de l’UDPS présenteront l’un de leurs députés pour occuper ce poste vacant de premier vice-président de la chambre basse du parlement.

<< Le poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale est réservé à l’UDPS, pas à un quelconque individu qui se prendrait pour un homme providentiel. Nous devrons continuer à enseigner la constitution, les statuts et le règlement intérieur de nos partis politiques. La constitution interdit tout mandat impératif >>, a déclaré André Mbata.

André Mbata fait savoir que les statuts et règlement d’ordre intérieur de l’UDPS ne prévoit pas un président à l’intérim ou un secrétaire général titulaire nommé par lui le président à l’intérim en violation des Statuts, de donner des injonctions, de sanctionner et de décider en lieu et place des députés nationaux.

<< Les députés nationaux de l’UDPS restent fidèles au parti et au Président de la République, mais ils ne peuvent en aucun cas obtempérer aux putschistes, notamment après la reconnaissance de la Convention Démocratique du Parti-CDP et la confirmation par le ministère de l’Intérieur de sa position selon laquelle, en attendant le congrès, seul le directoire est en droit de diriger et d’engager l’UDPS conformément à l’article 26 de ses statuts >>, a-t-il souligné

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Politique : "le poste du premier vice-président de l'Assemblée nationale revient à l'UDPS et non à un quelconque individu" (André Mbata) 2

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.