Violence persistante à Mai-Ndombe...

La région de Kwamouth, située dans le territoire de Mai-Ndombe, est une fois de plus le théâtre de violences choquantes. Vendredi dernier, au village Mukele, un agriculteur a été sauvagement égorgé par les miliciens Mobondo, plongeant la communauté dans une nouvelle vague d'horreur.

Intensification des combats au...

Dans le contexte de l'escalade des hostilités au Nord-Kivu, Amnesty International a réitéré son appel pressant aux autorités de la République démocratique du Congo (RDC) afin qu'elles prennent des mesures immédiates pour protéger et assister les civils pris au piège des affrontements entre l'armée congolaise et les combattants du Mouvement du 23 mars (M23).

L’UE et le Rwanda...

L'Union européenne (UE) et le Rwanda ont scellé un partenariat stratégique en signant un protocole d'accord visant à promouvoir le développement de chaînes de valeur durables pour les matières premières critiques. L'accord, signé par Jutta Urpilainen, commissaire européenne aux partenariats internationaux

Transformation numérique : Mokilink...

Kinshasa, le 19 février - Mokilink Services, acteur incontournable du secteur des services...

Politique : « le 02 Août 2020 doit être la journée de commémoration du génocide du peuple congolais » (Martin Fayulu)

Dans son discours prononcé le 30 juin dernier, jour de la commémoration des 60 ans d’anniversaire de l’indépendance de la République Démocratique du Congo, Martin Fayulu, l’un des leaders de la coalition Lamuka a déclaré solanellement que la journée du 02 août doit dorénavant être la journée de commémoration du génocide du peuple congolais.
« À partir d’aujourd’hui, elle sera à jamais la date qui symbolise notre volonté …. De faire  reconnaître le calvaire subit par notre  peuple comme un crime contre l’humanité. Le 02 Août doit alors être l’attente la plus exclusive de la révolte d’un peuple qui refuse d’être que son pays soit divisé, balkanisé  c’est-à-dire découpé en morceaux », s’est expliqué Martin Fayulu, avec grande assurance.
Soldats du peuple, comme il s’est toujours dénommé par les siens, Martin Fayulu estime que la génocide du peuple congolais doit être courageusement commémorée à l’extérieur tout comme à l’intérieur du pays.
Sur ce, il recommande aux congolais de sortir les rameaux de deuil en cette date et de pleurer les martyrs tout en disant assez aux négociations de la tragédie du peuple congolais.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Reprise des cultes à Kinshasa: Que retenir de la conférence bilatérale entre la police nationale congolaise et les représentants des confessions religieuses?

Une initiative louable du commissaire général de la ville province de Kinshasa. Il s'agit de la conférence qui s'est tenue au musée national congolais impliquant directement les confessions religieuses valablement représentées vu que les activités ecclésiastiques vont devoir reprendre...

RDC-Ouverture des églises : « Les policiers seront présents dans les lieux de culte en tenue civile ce premier dimanche » (Sylvano Kasongo)

A l'occasion de la reprise des cultes autrefois suspendus pour des raisons de la Covid-19 depuis près de 5 mois, le commissaire général de la police de Kinshasa, Sylvano Kasongo a organisé une conférence ce jeudi 13 Août avec...

RDC : dépréciation du Franc Congolais, qu’en est-il du lendemain ?

Tout bascule actuellement dans le monde du marché de change à Kinshasa et sur l'ensemble du territoire national. 10 000 franc congolais a maintenant la valeur de 5 dollars américains. De cause à effet, cette situation devrait être mise...