Contrôle des FARDC à...

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le...

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union...

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.

Repositionnement des Combats dans...

Goma, RDC - Ce mercredi 21 février, les bruits sourds des affrontements ont une fois de plus secoué la région instable du Nord-Kivu, mettant en scène la coalition des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et Wazalendo contre les rebelles du M23, appuyés par l'armée rwandaise.
AccueilA la UneRDC: le Coordonnateur...

RDC: le Coordonnateur de l’APLC enfin relaxé !

Le Coordonnateur de l’Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC), Me Ghislain Kikangala a été enfin relaxé et a regagné son domicile, ce samedi 19 décembre, après avoir été placé en garde à vue pour besoin d’enquête tard dans la soirée du vendredi 18 décembre 2020 par le parquet général près la cour d’appel de Kinshasa-Gombe dans le cadre de l’affaire Access Bank.
Dans un communiqué de presse daté de ce samedi, l’APLC précise que son Coordonnateur bénéficie de la présomption d’innocence et continuera à se rendre disponible pour la justice.
En outre, contrairement aux rumeurs qui ont circulé hier vendredi dans la presse, le Coordonnateur de l’APLC n’a jamais été en détention à Makala.
Le communiqué ajoute que l’interpellation du Coordonnateur de l’APLC, ne doit pas occulter les graves soupçons de blanchiment des capitaux et financement du terrorisme chiffrés à plusieurs millions de dollars qui pèsent sur Access Bank.
Créée par l’ordonnance présidentielle n°20/013 bis du 17 mars 2020, en conformité avec la constitution de la République Démocratique du Congo, l’APLC est l’autorité de référence en matière de lutte contre la corruption en République Démocratique du Congo. Elle coordonne tous les services et organismes publics en charge de la lutte contre la corruption, le blanchiment des capitaux, la criminalité organisée et les infractions y assimilées.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Le Web RDCongolais, une zone de non droit ?

Selon des données statistiques, 80% des consommateurs s'appuient sur les commentaires en ligne pour se forger une idée sur un produit ou même sur un individu. La réputation sur l'Internet est donc cruciale et les risques sont multiples et tendent...

Luc Montagnier, Nobel de médecine pour la découverte du virus du sida, est mort

Luc Montagnier, prix Nobel de médecine pour la découverte du virus du sida, est mort à 89 ans, mardi, à l'hôpital américain à Neuilly-sur-Seine. Devenu une figure controversée pour diverses théories depuis plus de dix ans et mis au...

RDC: Sama Lukonde lance les travaux de l’Atelier de restitution de l’étude sur la création d’une Banque d’Investissement et de Garantie (BIG)

Le Gouvernement de la République  tend lentement mais sûrement vers la mise en œuvre effective de la Banque d’Investissement et de Garantie en RDC, une réforme importante qui vise à garantir les investissements publics et privés en vue de...