Réunion tripartite RDC-Burundi-Afrique du...

Addis-Abeba, Éthiopie - 21 février 2024 : Les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo, Cyril Ramaphosa de l’Afrique du Sud et Évariste Ndayishimiye du Burundi se sont réunis dimanche dernier dans la capitale éthiopienne pour discuter du déploiement des troupes de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) dans l’est de la RDC.

Deo Kasongo : Candidat...

Dans la course aux élections des gouverneurs et vice-gouverneurs à Kinshasa, la candidature de Deo Kasongo, fondateur du groupe Divo, est au centre d'une controverse alimentée par des manœuvres de dénigrement. Malgré ses efforts louables pour contribuer au rayonnement de la ville province, certaines personnes mal intentionnées s'acharnent à ternir son image.

Parlement européen : Josep...

Le mardi 27 février, le Parlement européen se prépare à une séance d'une importance capitale, alors que Josep Borrell Fontelles, vice-président de la Commission et haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, exposera la position officielle de l'UE

Félix tshisekedi demande des...

Le président Félix Tshisekedi de la République Démocratique du Congo (RDC) a pris une position ferme en ce qui concerne les pourparlers de paix dans l'est du pays. Dans un briefing presse tenu jeudi dernier aux côtés de Patrick Muyaya, Porte-parole du gouvernement
AccueilEn continuPolitiqueUnion sacrée :...

Union sacrée : après Puis Muabilu, Jean-Lucien Bussa… Ngoyi Kasanji rejoint le bateau

Après avoir pris part à la réunion d’hier dimanche 3 janvier dernier organisée par Félix Tshisekedi au chapiteau de la Cité de l’Union africaine, Ngoyi Kasanji a bel et bien confirmé son adhésion à l’Union sacrée de la nation.
Il y a lieu de quoi dire que son adhésion marquerait ainsi son auto exclusion au sein du Front Commun pour le Congo (FCC), plateforme de Joseph Kabila.
Au cours d’une interview accordée à la radio Top Congo, il l’a affirmé en ces termes : « le peuple m’a demandé de rejoindre l’Union sacrée, voilà pourquoi j’ai répondu à l’invitation du président Tshisekedi ».
Quant à ce, cet ancien collaborateur de Joseph Kabila ajoute que « Dieu avait utilisé Joseph Kabila pour diriger le pays pendant 18 ans, mais le peuple a voulu qu’il y ait changement avec l’élection du président Tshisekedi », avant d’ajouter qu’il s’est engagé à « respecter la volonté de Dieu », cette volonté qui s’est manifestée à travers le choix du peuple porté sur la personne de Félix Tshisekedi lors de l’élection présidentielle de décembre 2018.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : Jeannot MUBENGA demande à FATSHI de contraindre les réseaux de téléphonie mobile à restituer les unités coupées et réparer les dégâts causés

Cher Président FATSHI, d'emblée je m'en vais vous dire merci pour avoir suspendu cette escroquerie de RAM. Ceci prouve que vous êtes à l'écoute de la population. Cher Président, les dégâts causés par cette redevance sont déjà énormes, et peut-être...

Kinshasa-Renforcement des capacités des communicateurs : CeFoRCE organise une formation pratique sur la «conception du plan de communication»

Dans le cadre de contribuer à la formation des communicateurs et apprenants de la science de la communication, le Centre de Formation et de Recyclage en Communication des Entreprises (CeFoRCE) organise une formation pratique qui portera particulièrement sur la...

RDC : «L’état de siège : ce qu’il ne faut pas accepter» (Papy TAMBA)

La notion de l'état de siège tire son origine des concepts qui entourent des pratiques dictatoriales. Comparé dans une certaine mesure à la loi martiale, l'état de siège transfère les pouvoirs civils aux militaires. Il restreint aussi les libertés...