De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilTribune libreRDC/Politique : «...

RDC/Politique : « celui sur qui pèse les soupçons de corruption n’assure pas. Il fait plutôt peur » (Papy Tamba)

Difficile de vous appeler des honorables. Je prends la liberté de le dire par rapport au message que vous lancez vous-mêmes aux congolais. Qui êtes-vous et dans quel cadre pourrais-je inscrire les déconvenues que les congolais vous attribuent ?
Vos électeurs vous ont élu par rapport aux visages que vous leur avez présentés. D’où viendrait aujourd’hui que vous puissiez détourner leurs voix au profit des visages qu’ils ont refusé aux urnes? De quel droit vous permettez-vous aujourd’hui de parler en leur nom dans vos revirements ? Vous risquez de compliquer notre avenir politique à cause de vos intérêts égoïstes. Il ne sera plus facile d’être élu sans argent en RDC.
Parlant des députés du FCC qui se montrent faibles devant la signature des nominatios, qui a payé vos cautions et quelle est la plate-forme qui vous a permis de bénéficier du seuil ? Qui a financé la caution des sièges de vos regroupements ? Votre ingratitude donne de la nausée. Pour peu que vous pouvez encore vous montrer dignes, je vous exhorte vivement de revenir aux meilleurs sentiments. La vie sur terre a un maître et lui seul connaît l’avenir de tout un chacun. Mais c’est déjà connu qu’il n’aime pas l’ingratitude.
Mesdames, messieurs les députés,
Personne ne vous a demandé de rejoindre le camp de l’union bon appétit. Vous trouvez ce terme pour détourner l’attention du peuple sur votre soif effrénée de pouvoir. La vérité est que vous avez plutôt trahi vos électeurs pour des raisons inavouées. Ayez au moins la gentillesse de dire cette vérité et vos péchés seraient moins méchants.
Mesdames, messieurs les députés,
15 000 dollars par-ci, 7 000 dollars par-là. Vous n’avez plus aucune honte, aucun gêne de nous présenter les choses de cette manière. Quel respect voudriez-vous que nous ayons d’un parlement où les motions se monayent en plein jour? Certaines blagues dans les réseaux sociaux parlent de vous comme étant des simples objets à vendre. Faudrait-il en rire ou en pleurer ?
À vous seuls, l’image de notre parlement est ternie, à vous seuls, l’espoir de tout un peuple s’envole. Voulez-vous devenir ministres ou mandataires publics ? Il y a de quoi se poser des questions sur votre crédibilité pour assumer ces hautes fonctions de l’Etat.
1. Celui sur qui pèse les soupçons de corruption n’assure pas. Il fait plutôt peur.
2. Celui qui s’est montré inconstant, allant jusqu’à trahir son propre électorat, serait-il digne d’assumer les hautes fonctions de l’Etat ?
Mesdames et messieurs les députés,
Le peuple vous voit. Dieu aussi. Le temple de la démocratie est desacralisé par vos appétits indigestes et votre goût à sucer le miel. Vos propres collègues nous ont déjà édifiés par leurs déclarations faites en public. Nous savons à qui nous avons à faire. Les propos tenus par votre collègue NEMBA LEMBA (Papa MOLIERE) sur la corruption à ciel ouvert alerte la population et vos électeurs que vous trahissez aujourd’hui. Vivement 2023
Aux HONORABLES députés (je m’adresse ici aux rares qui se montrent encore intègres. Je vous invite à tenir et à résister. Bien faire les choses est une vertu à ne pas perdre devant l’adversité. Soyez rassurés de notre soutien.
Le camp des loyaux et des fidèles vraincra. S’il faut tailler notre chemin sur le roc, nous le ferons.
Papy Tamba, cadre du PPRD

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : Jeannot MUBENGA demande à FATSHI de contraindre les réseaux de téléphonie mobile à restituer les unités coupées et réparer les dégâts causés

Cher Président FATSHI, d'emblée je m'en vais vous dire merci pour avoir suspendu cette escroquerie de RAM. Ceci prouve que vous êtes à l'écoute de la population. Cher Président, les dégâts causés par cette redevance sont déjà énormes, et peut-être...

Kinshasa-Renforcement des capacités des communicateurs : CeFoRCE organise une formation pratique sur la «conception du plan de communication»

Dans le cadre de contribuer à la formation des communicateurs et apprenants de la science de la communication, le Centre de Formation et de Recyclage en Communication des Entreprises (CeFoRCE) organise une formation pratique qui portera particulièrement sur la...

RDC : «L’état de siège : ce qu’il ne faut pas accepter» (Papy TAMBA)

La notion de l'état de siège tire son origine des concepts qui entourent des pratiques dictatoriales. Comparé dans une certaine mesure à la loi martiale, l'état de siège transfère les pouvoirs civils aux militaires. Il restreint aussi les libertés...