AccueilEn continuPolitiqueAss. nat.: "l'Union...

Ass. nat.: « l’Union sacrée de la nation est avant tout un projet de rupture qui impose à tous un changement » (Christophe Mboso)

L’honorable Christophe Mboso a été élu, le mercredi 03 février, président du bureau définitif de l’Assemblée nationale. Dans son discours comme nouveau président de la chambre basse du parlement, il a promis de simpliquer dans la vision du Chef de l’État Félix Tshisekedi.
« Je pense que le temps est venu pour nous de restaurer la confiance entre nos électeurs et nous par la qualité de notre travail qui doit, en tout temps, répondre à leurs intérêts. Le moment est venu pour nous majorité comme opposition au sein de cette chambre doublier nos contradictions de ces derniers jours, pour que nous puissions tous répondre à notre devoir constitutionnel, celui de travailler pour le bien-être de notre peuple », a déclaré le président de lAssemblée Nationale.
Par ailleurs, il a estimé que lopposition doit désormais jouer son rôle de contradiction en face de la majorité.
« L’opposition a une obligation de contradiction en face de la majorité pour que du choc des idées jaillisse la lumière qui doit éclairer la marche de notre Nation. Cest ainsi que dans les prochains jours, votre bureau sactivera à faciliter lorganisation de l’opposition pour que la première fois depuis la promulgation de la Constitution du 18 février 2006, nous puissions avoir une opposition structurée autour dun porte-parole » a-t-il indiqué.
Et d’ajouter : « Je compte réorganiser toutes les structures qui opèrent au sein de notre institution, en tenant compte de la nouvelle dynamique, en commençant par le groupe parlementaire, les commissions permanentes, le réseau des jeunes parlementaires qui nous aidera à maintenir le pont avec la majorité de notre peuple. Nous attendons travailler rapidement pour la mise en uvre des réformes nécessaires pour la prise en charge des besoins sociaux de la population dans tous les secteurs de la vie de notre nation ».
A en croire l’Honorable Mboso, l’Union sacrée va marquer la rupture avec lancien système politique.
« Je ne saurai terminer mon propos sans remercier chaleureusement notre population qui a, sans ambages, adhéré massivement à la nouvelle vision de lUnion sacrée de la nation. Il est donc de notre devoir, désormais, de ne pas la décevoir en agissant conséquemment pour quà travers notre action, nous puissions démontrer que l’Union sacrée de la nation est avant tout un projet de rupture qui impose à tous un changement. Dans cette perspective, je compte sur l’implication de chacun de vous dans un élan de concorde, de réconciliation et de dépassement pour que nous puissions répondre à notre devoir vis-à-vis de la nation », a-t-il indiqué.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Le Web RDCongolais, une zone de non droit ?

Selon des données statistiques, 80% des consommateurs s'appuient sur les commentaires en ligne pour se forger une idée sur un produit ou même sur un individu. La réputation sur l'Internet est donc cruciale et les risques sont multiples et tendent...

Luc Montagnier, Nobel de médecine pour la découverte du virus du sida, est mort

Luc Montagnier, prix Nobel de médecine pour la découverte du virus du sida, est mort à 89 ans, mardi, à l'hôpital américain à Neuilly-sur-Seine. Devenu une figure controversée pour diverses théories depuis plus de dix ans et mis au...

RDC: Sama Lukonde lance les travaux de l’Atelier de restitution de l’étude sur la création d’une Banque d’Investissement et de Garantie (BIG)

Le Gouvernement de la République  tend lentement mais sûrement vers la mise en œuvre effective de la Banque d’Investissement et de Garantie en RDC, une réforme importante qui vise à garantir les investissements publics et privés en vue de...